Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2008 2 02 /09 /septembre /2008 15:14

Les négociants anglais, et quelques journalistes anglais aussi, font tous les ans une dégustation complète d’un millésime de Bordeaux et le 24 et 26 janvier de cette année, il s’agissait pour eux de goûter les Bordeaux 2004 à l’aveugle. En fait la dégustation était en semi-aveugle,ce qui signifie que les appellations sont regroupées et que chaque vin est comparé aux autres crus de la  même appellation, exception faite pour les 1ers crus et assimilés qui sont eux goûtés  séparément.

J’en ai déjà parlé, c’est le système Luxey. La seule question est quels sont les vins dégustés dans la catégorie 1er crus et assimilés ? Pétrus, cela va de soi, mais y a-t-il Le Pin ou d’autres crus ?

La dégustation semi-aveugle est un bonne formule pour les dégustations, sauf quand la notoriété d’une commune a souffert de mauvais commentaires généraux sur la réussite de cette appellation. Par exemple, Pomerol 2003 où le millésime était particulièrement difficile ( à l’exception des beaux terroirs argileux).

Résultat : tout ça pour dire que comme chaque année, les 1ers sont les mieux notés - et c’est normal puisque notés entre eux, et ensuite les marques, les crus les plus réputés . Comme quoi, il n’y a plus aujourd’hui de Châteaux qui se reposent sur leur ancienne notoriété.

 

Toutefois, 2 nouveaux crus apparaissent  dans les 20 meilleurs, et c’est une surprise pour moi car Valandraud 2004 n’a rien d’un vin facile tellement il est encore puissant, seul le temps domptera ce 2004. A l’aveugle, Le Dôme 2004  a séduit le jury qui, je le rappelle, est très professionnel.

S’il n’a pas d’influence sur le marché, j’accorde une grande importance aux résultats de cette dégustation, car je me rappelle  des résultats de leur première dégustation où beaucoup de vins que je savais être à défaut (TCA, Brett…) avaient été refusés par ce panel compétent. Heureusement ces dégustations étaient confidentielles à l’époque, cela  le reste encore un peu aujourd’hui et c’est dommage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

mauss 02/09/2008 18:26

Jean Luc :Tu connais mon point de vue et donc tu comprendras que je ne suis absolument pas d'accord avec ce processus qui, quoi qu'on en dise, donne une sacrée prime aux premiers. Auarit-on peur de les comparer aux autres ou plutôt, aurait-on peur d'arriver à des résultats un peu… surprenants ?