TAGS

Catégories

Derniers Commentaires

Rechercher

Recommander

Liens

Mercredi 30 juillet 2014 3 30 /07 /Juil /2014 15:29

A la cabane du Mimbeau, au bout de la presqu’ile du Cap Ferret, les escapades musicales avaient convié Franck Braley au piano, un des grands pianistes français, et nous fûmes invités par des amis d’amis, tous bien entendu amateurs de belle musique et de vins. Merci !


Franz Schubert, Wolfgang Amadeus Mozart, Ludwig van Beethoven, Claude Debussy et, pour finir, George Gershwin avec Rhapsody in Blue, le seul morceau de connu pour moi qui suis assez – voire très inculte - en grande musique classique.


Succès en tout cas pour les organisateurs dans ce lieu improbable, parc d’affinage d’huitres au bord de l’eau du bassin d’Arcachon.

 

Sur Decanter.com, le classement des meilleurs blancs 2012 de Bordeaux, et notre  Valandraud banc en seconde position     avec 17/20 "Finely etched citrus-vanilla nose. Full and creamy on the palate but with balancing acidity. Harmonious."   

Chteau-Valandraud-Blanc-2012.jpg

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : Divers
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 29 juillet 2014 2 29 /07 /Juil /2014 15:44

Après avoir bu Abreu Thorevilos, Colgin et Harlan, voilà que j’ai eu l’occasion de boire 2 autres vins cultes : Sloan 2007 et Schrader Cabernet Sauvignon 2007, et ma réflexion concernant ces vins cultes est qu’ils sont capables de nous transporter, de nous régaler, de nous faire rire et, pour le dernier, Schrader,  de nous faire chanter (si, si) faux sans doute pour moi, mais chanter.

Si ça ne mérite pas 100 points, alors c’est à désespérer d’aimer le bon, le grand vin !

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : Dégustation
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 28 juillet 2014 1 28 /07 /Juil /2014 16:59

Voici un bon commentaire, suite à mon post "Bon et mauvais", que j'ai eu envie de mettre en avant, tant je suis d'accord (cette fois ci ) avec l'ami François Mauss  :

 

"Ce que tu écris correspond bien à une situation classique : une catégorie d'amateurs-collectionneurs ne s'intéresse qu'aux millésimes dont la critique dit qu'ils sont exceptionnels. Dont acte : ce qui veut dire que le prochain "très grand" millésime verra une remontée sensible des prix.

Avec quand même un modérateur pour l'Asie, à savoir que le nouveau gouvernement chinois fait une chasse sérieuse à la corruption dont une des conséquences est que certains clients de grands restaurants demandent le service de grands crus en carafe, pour que le nom du vin n'apparaisse pas à table ! Oui, on en est là.

Et d'un autre côté, il est sain qu'une autre catégorie d'amateurs devient moins sensible aux noms et est très contente d'avoir trouvé des vins de belle qualité à prix acceptable, style Fleur Cardinale ou Haut-Carles que tu connais bien. Le bling-bling n'est plus tellement d'actualité en ce moment, et c'est mieux ainsi.

Enfin, Bordeaux a un réel déficit d'image et là, il y a du travail !"

 

Par Jean Luc Thunevin - Publié dans : C'est dans l'air...
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés