Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 14:33

 L’évènement des dégustations primeurs organisée par l’Union des Grands Crus à Bordeaux du 31  mars au 3  avril, déplacera cette année encore beaucoup de monde, journalistes, importateurs, etc…, et ce, malgré un contexte économique  difficile et un millésime 2013  déjà condamné par beaucoup de monde.

Et pourtant beaucoup de monde et pas que pour les after, visites, dégustations et bons repas, mais pour acheter ces 2013  et sans doute regarder  de plus près les rapports qualité-prix des 2011 et 2012 encore disponibles à la vente.

Chez moi, dans notre maison et chai historique de Valandraud, rue Vergnaud à Saint Emilion, depuis 1998  où je fus l’un des premiers à organiser une dégustation similaire, n’étant pas adhérent de l’UGC, et ce avant la création du Cercle Rive Droite. Ensuite, quelques amis, collègues et stars comme Pingus sont venus conforter ce lieu, malgré où à cause d’une organisation certes amateur, mais souriante et conviviale.

Invitation-primeur-FR-2013-copie-3.jpg

Partager cet article

Repost0
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 16:18

En cette période d’avant dégustations primeurs et mises en marché des Bordeaux2013, le millésime si mauvais au point de vue du climat donne à l’arrivée un éventail d’échecs  et de réussites, réussites à mettre bien entendu entre parenthèses, il ne s’agit pas d’avoir réalisé un 2010 , mais un bon vin du point de vue de son géniteur-propriétaire responsable et aussi du point de vue  des critiques, des importateurs, distributeurs et clients.

Alors, quoi penser des propriétés qui déclassent toute leur récolte, suivant en cela l’avis du responsable, gérant, propriétaire, voire consultant ? tout d’abord chacun voit midi à sa porte, n’ayant pas vu, ni participé, ni étant concerné, mon avis est celui de mes positions en tant que consultant, négociant et propriétaire, et donc, pour moi, pas de déclassement, jamais, si possible parce que si j’ai aimé les grands vins avant de faire partie de ce monde, j’ai aimé les grands vins grâce aux petits millésimes et que qunad je dis petits, je pourrais dire grâce à ces mauvais millésimes vendus peu chers (à l’époque), ces 1973, 1974 de Mouton Rothschild, Cheval Blanc, Ausone, Figeac, les 80 Pétrus, les 87 Clos Fourtet, enfin tout plein de  ces vins qui, bus à table, souvent à l’aveugle, nous ont régalés. Michel, Philippe, Murielle peuvent en témoigner. Alors, tout déclasser, n’est ce pas un peu trop définitif ? Quel amateur se plaindrait de boire ces 1ers crus, ces grands crus connus moins réussis, s’ils sont vendus à leur juste prix ?

N’y a-t-il pas également la possibilité du 2ème vin qui a été fait pour ça et dans les crus les plus célèbres un 3ème vin ? (le Saint Emilion de Cheval Blanc, le Pauillac de Latour, notre 3 de Valandraud ?)

Je n’ai pas assez de stocks de mes 3èmes vins, quasi en rupture permanente, le ratio prix-qualité est donc largement accepté !


N’y a-t-il pas un peu trop d’orgueil à vouloir dépasser les conditions du millésime, nous sommes à Bordeaux, capables de faire bon même dans des millésimes mauvais. La preuve : les vins réalisés  par nous cette année, vous pourrez goûter bientôt Fleur Cardinale, Sansonnet, Vieille Cure, Valandraud, aussi bons qu’il est possible et bien sûr, nous avons plus de 2ème ou 3ème vin….Et alors ? C’est notre problème.

Les options prises ici ou là ne concernent que ceux qui les ont prises; j’aime bien le commentaire d’Olivier Bernard, l’actuel patron de l’UGC : 2013 millésime jaloux !


Pour finir, je voudrai rappeler que dans le souvenir des très bonnes bouteilles bues avec mes amis dans les années 80, Château Latour 1958  était tout simplement incroyable, supérieur en plaisir à bien des millésimes réussis.

Latour à Pomerol 1967, quel délice, acheté à petit prix à l’Intendant Moueix, nous en avons bu des caisses,  et c'est encore le souvenir de ces Latour à Pomerol nous fait aimer ce cru.


Vive les petits millésimes à Bordeaux….puisque de toute façon, on ne peut pas faire autrement 

 

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 17:42

Athanase Fakorellis était ce matin avec Murielle, Rémi, Christophe, Xavier et nos stagiaires pour goûter à Saint Emilion tous nos lots de vins blancs 2013, soit près de 40 lots de vins à goûter : chaque barrique, chaque cépage – sauvignon gris, blanc, sémillon et même nos 2 barriques de chardonnay.

 

Un vrai boulot pour définir les choix d’élevage selon qu’il s’agit de Valandraud, Virginie de Valandraud, de notre 3ème vin et du Bad Boy Chardonnay. Chaque lot élevé pour faire le meilleur vin possible.

Partager cet article

Repost0
16 juillet 2013 2 16 /07 /juillet /2013 16:34

Achetez le Gault et Millau N° 61, été 2013, pour y découvrir les 420 châteaux 2012 dégustés et commentés, dont les miens et ceux de mes amis.  Et juste pour le plaisir, voici ce qui a été écrit sur mon Margaux  2012, Château Bellevue de Tayac :

«  Un Margaux souple, racé, aux tanins gras, exprimant un beau fruité croquant . Du grand art, sans conteste, comme en attestent la mâche savoureuse et la puissance du fruit rehaussé d’épices. »

Partager cet article

Repost0
25 juin 2013 2 25 /06 /juin /2013 17:10

Hier soir avec Murielle, présentation du millésime 2012 pour l’association des anciens élèves du DUAD –diplôme universitaire d’aptitude à la dégustation. Il y avait Bad Boy, Sabines, Beau Père, Virginie de Valandraud, Valandraud et Virginie de Valandraud blanc pour près de 50 personnes, ceci à l’invitation de Gilles Berdin et du président du DUAD Club, Mr Lagrue.

Ce fut pour nous un bon moment, l’ambiance très sympa, les vins se goûtaient très très bien et plus encore l’occasion de rencontrer des passionnés de vin  déjà amis et de rencontrer de nouvelles personnes. C’est certain, c’était bien.

Partager cet article

Repost0
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 16:54

J’ai reçu le WeinWisser ce matin, qui concerne les primeurs 2012 à Bordeaux, notés et commentés part René Gabriel. Dommage qu’il n’y ait pas de traduction en français de cette revue en langue allemande car, à chaque fois  il y a des découvertes, de nouveaux vins, et des verticales !


Valandraud 2012  a été noté 19/20 et est l’un des vins du millésime. Clos Badon a été noté  17, Haut Carles  18, Valandraud blanc 17

Partager cet article

Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 15:48

Dans le Point Spécial Vin Primeurs de Bordeaux 2012, Jacques Dupont écrit à la rubrique Saint Emilion son commentaire sur le dernier classement de Saint Emilion et les contestations qui en résultent.

Les vins sont goûtés, notés mais en plus il y a  de nombreuses histoires, nouvelles techniques, nouvel élan, nouveaux responsables, tout ça raconté par les propriétaires ou responsables et cela nous fait un peu voir l’envers du décor… que l’on veut bien raconter ! Les commentaires sur  Valandraud sont  bons, très bons. Merci Jacques.

point.jpg

Partager cet article

Repost0
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 18:11

C’est l’un des grands succès des mises en marché des primeurs 2012, la notoriété de la marque,  le note de Parker, le prix et le petit volume de bouteilles produites, et voilà les raisons d’un vrai beau succès : les vins vendus au négoce bordelais ont été immédiatement revendus aux importateurs.

Quand on respecte les fondamentaux, les règles, ça marche !

Partager cet article

Repost0
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 16:58

Sélection Bettane & Desseauve publiée dans le dernier numéro de Terre de Vins :

 

Haut-Carles 2012    17-17.5 /20

"Une des grandes réussites de l'année : un des plus grands vins de la rive droite, d'une perfection d'élaboration pratiquement sans rivale dans le secteur, qui se traduit par une texture d'une harmonie jamais atteinte à Fronsac, liée à la classe du tanin et à la parfaite maturité du raisin. L'autre vin de la propriété, Chateau de Carles, pâtit un peu de la comparaison directe malgré son excellent équilibre."

Partager cet article

Repost0
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 16:30

Sur le site de Bertrand Le Guern,  les statistiques des notations des crus notés en 2012 pour Bordeaux sont  de belles informations sur la valeur d’une marque et l’appréciation de celle-ci par les médias.

Valandraud rouge est classé, avec 94/100 de moyenne, est dans les 17  meilleurs et avec 93/100, Valandraud blanc est  parmi les 31 meilleurs vins.


Voir le site pour rechercher vos vins préférés

Partager cet article

Repost0