Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 16:36

Invité à partager un bon repas hier à midi dans ce restaurant historique , Le Chapon Fin, 5 rue Montesquieu à Bordeaux avec une bien bonne bouteille carafée de Château la Dominique 2006.

Je me régalé d’ormeaux tendres et cuisinés avec talent, en entrée les couteaux étaient nettement moins intéressants, ces coquillages pouvant pourtant me régaler cuisinés de manière simple. Et café gourmand vraiment gourmand, sans oublier une belle caret des vins.

 

Un tour des vignes, Compassant et Valandraud bien sûr et un passage  pour voir l’ami Michel Puzio en train de rentrer ses rares raisins de merlot du Château Croix de Labrie, heureusement il y a les cabernets francs en train de bien mûrir et avec de la récolte.

Partager cet article

Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 16:14

BD

Je viens juste d'apprendre que , dans "château Bordeaux" (éditions Glénat), 2ème tome de la série de Corbeyran et Esté et intitulé "l'oenologue", on peut  voir (avec son accord) Michel Rolland faire une initiation à la dégustation pour une jolie chatelaine dans notre boutique L'Essentiel.

Notre magasin y est bien et scrupuleusement présenté sur 4 pages : l'extérieur et l'intérieur pour une dégustation de 4 grands vins : Cheval Blanc, Smith Haut Laftitte, Angludet et Bon Pasteur.


Merci aux créateurs de cette BD, dégustation, et plus si affinités, offerte lors de votre prochain passage à l'Essentiel !

Partager cet article

Repost0
16 septembre 2013 1 16 /09 /septembre /2013 16:45

La nuit du patrimoine samedi a été hélas perturbée par la pluie. Pourtant beaucoup de monde le matin et l’après midi dans les rues et c’est vrai que Saint Emilion a tant à offrir que l’on peut y revenir tous les ans, sans compter les dernières recherches et fouilles archéologiques, celle de la salle gothique étant à voir absolument ( rue Guadet). Un très beau feu d’artifice a pu être offert à un public courageux, symbole s’il en est  qu’il est possible de concilier évènement culturel et spectacle populaire.


Le ban des vendanges, la Jurade de Septembre  ce dimanche a pu être l’évènement majeur de notre appellation, grâce au beau temps revenu, la foule considérable des invités, intronisés et grand public confirme la justesse et l’intérêt de toute cette journée, les défilés guidés au son d’un orchestre, la grande messe dans notre belle collégiale, les intronisations dans l’église monolithe, l’apéritif dans le jardin de la mairie, le grand repas en face, puis la proclamation du ban des vendanges par la Jurade du haut de la tour du Roy.  Mes invités étaient ravis, nous aussi.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 15:39

Si vous êtes dans le secteur de Saint Emilion  ce weekend, il y a demain samedi  14 septembre la journée du Patrimoine et Saint Emilion, classé au Patrimoine Mondial UNESCO, a justement un patrimoine classé remarquable en qualité et quantité.

A 22h avec le défilé aux flambeaux de la Jurade de Saint Emilion dans les rues de la cité médiévale, ajoutera un spectacle aux nombreux évènements  organisés dans la ville, dont le spectacle pyrotechnique, le feu d’artifice à 23h.

 

Attention, il y aura beaucoup, beaucoup de monde et donc le stationnement des voitures et la circulation sera des plus compliqués.

 

Dimanche, c’est le ban des vendanges de la Jurade de Saint Emilion, à partir de 10 h : Messe dans l’Eglise Collégiale, à 11 h 30 intronisations  dans l’église souterraine monolithe, puis repas pour les invités seulement et à 17 h, ce sera la proclamation du ban des vendanges par la Jurade du haut de la tour du Roi.

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 16:55

Reçu à la maison aujourd’hui, à la demande de Julien, un couple d’amateurs de vin, originaire de Hollande, et il était simplement prévu  de déjeuner.

Avec Valandraud blanc 2010, Bad Boy 2010 et l’Interdit de Valandraud 2000 qui se buvait très très bien, beau temps, bon repas et belle compagnie, ceci explique souvent cela – comme dirait l’ami Hervé Bizeul.

Ils avaient  visité Clinet, Clos Fourtet et étaient en route pour l’Angélus. Je n’aurais pas pu choisir  meilleure compagnie. Merci Julien.


Le matin, avec Elodie, tour d’horizon avec Cécile, puis Valérie, des prestations des nos activités chambres d’hôtes ; comment faire mieux, améliorer l’existant et offrir de nouvelles activités génératrices de fréquentation, travail et profit, comme dans le vin, il faut toujours faire mieux… Encore faut-il savoir comment faire.

Partager cet article

Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 15:58

Quelques précisions en réponse à Jacky qui demande comment  participer au repas du Ban des Vendanges le 15 septembre 2013 ( ou aux autres repas qui se font régulièrement) où à ceux qui se demandent si ces repas sont réservés à l’élite de la Jurade et donc fermés au public ?


Avec un peu d’humour, car l’élite de la Jurade l’est par la définition de son statut  - mais celui-ci a bien évolué : il est plus facile aujourd’hui d’être Jurat à Saint Emilion, les anciennes règles très strictes ont suivi l’exemple donné par la Commanderie du Bontemps Médoc Graves et Sauternes, ouverte depuis longtemps aux négociants, courtiers bordelais en plus des propriétaires cooptés.

Chacun des membres de cette Jurade peuvent faire introniser et inviter qui bon lui semble utile et paiera pour sesinvités, ceci bien sûr à condition qu’il y ait de la place.


Le dernier repas de ce genre organisé pendant Vinexpo dans le Médoc par la Commanderie ayant eu trop de succès, beaucoup, beaucoup de monde fût refusé et cela donne même lieu à polémique et procès !


Pour ce qui est de Saint Emilion, chaque Jurat pout constituer une table dédiée de 12 personnes. Pour de plus amples renseignements, écrire ou téléphoner à la Jurade (pour info, le prix des repas est entre 200 et 500 euros et est offert par l'invitant)

Partager cet article

Repost0
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 16:11

Avec pour prétexte  la visite d’un journaliste venu goûter nos 2010 et 2011 et d’un ami négociant distributeur de Valandraud accompagné de  son client japonais, un repas à la maison, avec également Yona et Elodie : Murielle  avait fait une paella pour 7 personnes.

Champagne Jacquesson  Cuvée n° 731, classique

Château Valandraud 2010 , notre meilleur millésime ?

Château Cheval Blanc  2001 : belle bouteille sans aucun doute, classique

Le Pin 2006 : exubérant, fin et puissant, quel vin !

Château Valandraud 1992, belle bouteille qui se goûtait très très bien, Volnay dit l’un des convives

Fine Bordeaux de Valandraud, bien bon pour finir en beauté ce repas

 

Le midi, nous étions à Paris, Xin et moi pour parler d'un projet avec nos contacts, rendez vous et repas de midi au Plazza Athénée, rue Montaigne à Paris.Un risotto aux girolles accompagné par une bien belle bouteille de Domaine de Chevalier rouge 2008, le TGV rend ce genre de rendez vous très faisable !

Partager cet article

Repost0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 15:57

Dans la belle revue en langue Allemande Vinum, publication des notes et commentaires sur le millésime 2012, qui sont plutôt bons. Les châteaux Valandraud avec 17/20, Sansonnet surtout avec 16.5 et Clos Badon avec 15.5 font partie des réussites du millésime 


Lors de la visite du château de Montaigne et de sa célèbre tour, nous avons eu le plaisir de pouvoir déjeuner dans la salle à manger  et surtout boire  quelques bonnes bouteilles dont le vin blanc 2011  du Château Palmer, vrai vin de gastronomie, un château Palmer 2005 tout simplement réussi, grand vin sans aucun doute et le vin de Bergerac de la propriété. En effet, cette propriété fait du vin  depuis bien longtemps, même avant son célèbre propriétaire Michel de Montaigne (1533 !).

Après, pour se remettre, à l’Essentiel, un délicieux Amour de Deutz 1999 et un Cristal Roederer 2004 !

Parmi les bouteilles bues, j’ai eu le plaisir de boire à table en famille, un rare, très rare, Secret de Cardinale 2009, tout simplement très très bon et meilleur encore le soir. Vive  2009 à Bordeaux !

Partager cet article

Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 14:03

Lu il ya quelque temps dans le Figaro  une interview de Jacques Attali par Claudine Abitbol et j’ai lu avec plaisir ce texte :

« Le vin peut être un signe de culture, d’excellence… une éducation à la consommation modérée des vins a du sens, comme élément de la formation à la distinction. La maîtrise de soi passe par la maîtrise du vin. Le contrôle est l’un des éléments de la liberté. Le vin est une tentation et comme tous les désirs, il faut y céder, y résister, etc… »


Sur la même page, cette précision pour toutes nos administrations : Bordeaux a exporté en 2012  2,28 milliards d’euros pour 315  millions de bouteilles, ça en fait des heures de travail !

Partager cet article

Repost0
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 15:26

Malgré d’absence des journalistes en activité du journal Sud Ouest, présence de quelques médias locaux, photographes réunis dans le salon-bar à vin du CIVB qui étaient pour l’occasion un bien bel endroit pour la présentation des 2 livres écrits pas Gilles Berdin dans la série « Autour d’une bouteille, avec… ». Un Henri Duboscq du Château Haut Marbuzet en grande forme, conteur hors pair, qui avait suivi la très belle présentation par Gilles Berdin de ses 2 derniers « bébés ». Gilles, rempli d’une émotion perceptible au point de me rendre, c’est rare, un peu nerveux pour prendre la parole à mon tour (après lui et Henri Duboscq).

2011-1746--2--copie-1.JPG

 

 


Heureusement, beaucoup de monde, pas mal d’amis d’enfance ou plus récents, des dédicaces – ça fait bizarre, ces séances de signature, c’est un peu comme la première fois au Japon où je signais des bouteilles de vin, comme un rock star !


Un repas pour notre petit groupe de Saint Emilion à la Brasserie Le Noailles où une bouteille de Sainte Marie 2011, blanc délicieux et également ce grand du Château Clinet 2008 nous a fait passer, avec l’ambiance, les conversations, nos blagues, un très beau moment de convivialité.

La matinée était moins glamour, dégustation de quelques lots de vins hélas  en stock et qui devront être soldées .  Notre métier  ne consiste hélas pas qu’à avoir le plaisir de vendre Lynch Bages ou Mont Perat.

Partager cet article

Repost0