Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

5 septembre 2005 1 05 /09 /septembre /2005 23:00

Avec Jean Roger Calvet, nous sommes partis le lundi matin 22 août, lui de Perpignan, moi de Bordeaux pour Paris et ensuite direction New York (merci Air France de nous avoir surclassé en classe affaires !). Arrivée en soirée pour un dîner avec notre importateur et 3 vignerons ( 2 du Priorat, 1 du Portugal), le repas était bon mais les vins très moyens.

Mardi, dégustation professionnelle avec  450 invités : restaurateurs, cavistes, journalistes;  et en face 80 exposants, espagnols, italiens, américains, chiliens, français... Mais surprise : zéro Bordeaux ! Organisation top, très pro, et ça donne la pêche ! Notre Calvet-Thunevin se goûte très très bien, même en face de "gros calibres". Une fois de plus, la preuve est faite que nous avons raison de ne pas avoir peur de la concurrence.

Le soir, repas dans un restaurant très branché, "poisson", musique à fond et plein de vins mais seulement  2 très bons (ce restaurateur est amoureux  fou de vin, et même de vins français !).

Mercredi matin, décollage pour Boston pour une dégustation plus formelle (pas notre genre), style d'un côté les profs et de l'autre les élèves. On y a fait goûter pour la première fois des échantillons du premier millésime de  notre cuvée haut de gamme "Les 3 Maries" 2004 : on a bien fait d'attendre avant de se lancer dans la formule 1. Nous avons là une bombe, alliant finesse, puissance et équilibre.

Le soir, pas de le temps de traîner : avion pour Paris, etc...Jeudi  nous étions tous les 2 au boulot, avec le décalage horaire en prime.

Bientôt, un nouveau collaborateur va être aux USA et principalement à New York pour susciter la demande sur nos vins, qu'ils soient de nos propriétés ou du négoce.

Partager cet article

Repost0
1 septembre 2005 4 01 /09 /septembre /2005 23:00

Début des vendanges : aujourd'hui et demain 1ère trie de nos sauvignons blancs par une petite troupe principalement composée de nos employés permanents. La fraîcheur de ce matin estt tout à fait favorable.

Parution du supplément du Monde concernant les Foires aux Vins, co-écrit par Bettane et Desseauve, qui cite dans la catégorie "Découvertes et Renaissances",  Château  Fleur Cardinale 2003 (vendu chez Auchan à 18.95€) et notre cuvée "Présidial" 2003 (5.90 € chez  Leclerc et Auchan). Egalement cité, dans la catégorie "Rapport qualité/prix", notre Vin de Pays des Côtes Catalanes Domaine Calvet Thunevin Cuvée Constance  2003 ( 4.15 € chez certains Leclerc du Sud)

Partager cet article

Repost0
27 juin 2005 1 27 /06 /juin /2005 23:00

J'ai regardé tout à l'heure le Bonus du Dvd Mondovino, en fait la 6ème heure des 10 qui ont été tournées par J. Nossiter et vendues à la télévision.

Je n'ai bien sûr pas changé d'avis sur ce film complexe et engagé, mais j'ai pour une fois aimé la notion de "terroir" vu par Aubert de Villaine, de même que la façon dont Mme Parker protège son homme.

J'ai hâte de voir les 9 autres heures.

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2005 3 22 /06 /juin /2005 23:00

Ca y est ! La mise de mon premier Bag in Box (BiB) a été faite cette semaine.

Vous vous demandez peut-être pourquoi j'ai décidé de produire des BiB avec mon Présidial 2004 ? C'est simplement parce que je crois à ce packaging révolutionnaire qui permet de conserver le vin plusieurs mois à partir du premier verre tiré.

Je vous laisse découvrir ce nouveau produit qui, j'en suis persuadé, saura répondre aux nouvelles attentes des consommateurs !

"Créé par Jean-Luc Thunevin à partir d’un vignoble qu’il exploite directement, ce « bordeaux de marque » est une vrai réussite : très rond, tanin souples mais fin, charme et fraîcheur. Avec quelques autres ambassadeurs de cet acabit dans l’appellation bordeaux générique, on ne parlerait plus de crise à Bordeaux ! "
14,5/20
Bettane et Desseauve Tast Pro, 28 avril 2005

 

Partager cet article

Repost0
17 mai 2005 2 17 /05 /mai /2005 23:00

La polémique naissante entre le Grand Jury Européen et un journaliste spécialisé me fait repenser à la conversation que j’ai eue hier avec Hervé Bizeul du Clos des Fées.

Nombreux sont ceux qui, sur Internet, font preuve d’un grand talent d’écriture. Avec leurs mots, ils ne se contentent pas de rendre compte de l’évolution des vins ou de l’état de tel ou tel vignoble, ils expriment les sensations, les sentiments qu’ils éprouvent lors de la dégustation d’un premier grand cru ou d’une cuvée moins renommée mais qui peut rivaliser avec les meilleurs. Chez eux, la langue de bois est proscrite.

Ces talents sont, bien souvent, inexploités par la presse spécialisée. A côté de comptes-rendus de dégustation en Bourgogne ou de commentaires de dégustation d’un vieux Bordeaux, beaucoup d’articles publiés paraissent plats et mornes, sans passion.

Internet recèle de perles rares, d’amoureux du vin qui savent en parler. Pourquoi ne pas leur donner une tribune, une chronique dans telle ou telle revue ? La lecture de leur prose apporterait sûrement un nouveau entrain à ceux qui, comme moi, réfutent les idées arrêtées et réactionnaires.

 

Pour conclure, il est amusant de constater que lorsque les journalistes n’ont plus de vin à critiquer, ils se critiquent entre eux !

Partager cet article

Repost0
12 mai 2005 4 12 /05 /mai /2005 23:00

Une petite note d'optimisme dans la campagne primeur ?

Pour moi, en tout cas, j'espère que ce vendredi 13 me portera chance. Pour l'instant la journée n'a pas trop mal commencé puisque je viens de recevoir un article publié dans la revue Sud Coréenne "Dove". Ne parlant pas coréen, je ne sais pas de quoi parle l'article mais il y a une très belle photo de notre nouvelle boutique à Saint-Emilion, l'Essentiel.

Je vous laisse admirer.

Partager cet article

Repost0
12 mai 2005 4 12 /05 /mai /2005 23:00

"ayant définitivement renoncé au Bordeaux en primeurs (à l'exception pas donnée d'ailleurs des vins de Mitjaville )et par conséquent à une déformation du beau métier de banquier, je viens de me déboucher un Chambolle Musigny Villages 2002 de G. Roumier acheté 33€. Un très joli vin tendre élégant et fin, plein de charme Marketing,merchandising,blog,primeurs et spéculations, prix de vente réservant le vin aux clients de La Vinia et de Berry Brothers : autant de raisons qui éloignent davantage les Bordeaux du marché domestique.
Messieurs les jets-setteurs bordelais,
aterrissez et faîtes des vins pour la France du milieu !!

de Yannick, à Paris XVIIIème"

 

A midi, j'ai bu un bon vin de Bourgogne. Mais ça ne m'a pas empêché d'ouvrir une bouteille de Bordeaux !

Pour en revenir à la France du milieu, je m'en occupe très sérieusement et même de la France d'en bas puisqu'on a fait référencer de nombreux vins pour les foires aux vins des grandes surfaces et que nos prix sont compris entre 3 et 30 €.

A titre d'exemple, voici ce que Bettane et Desseauve ont écrit sur un Bordeaux que je produis, le Présidial Thunevin, qui sera distribué en bouteille mais aussi en Bag in Box :
"Créé par Jean-Luc Thunevin à partir d'un vignoble qu'il exploite directement, ce "bordeaux de marque" est une vraie réussite : très rond, tanin souple mais fin, charme et fraîchur. Avec quelques autres ambassadeurs de cet acabit dans l'appellation bordeaux générique, on ne parlerait plus de crise à Bordeaux ! (14,5/20)"

Partager cet article

Repost0