Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

9 octobre 2014 4 09 /10 /octobre /2014 14:56

Arrêt des vendanges aujourd’hui, reprise demain pour nos jeunes vignes de merlots à Valandraud, et on verra pour le reste la semaine prochaine.

De très beaux raisins, de très très belles analyses au château La Vieille Cure et à Haut Mazeris, du niveau des très grands millésimes, vignobles de Fronsac avec des terroirs de 1ers crus.

La suite des vendanges et le plus important : les70 % de Valandraud restants seront assurés par l’équipe en place avec Murielle comme seul chef à bord.

 

Je pars mardi à New York avec Xavier pour l’évènement du Wine Spectator : New York Wine Experience.  Retour samedi, il restera encore des vignes à vendanger.

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2014 5 03 /10 /octobre /2014 14:08

Ces jours ci, vendanges rapides de 17 à 19  ranges, ramassés en même temps à Saint Emilion, ce qui doit faire près de 60  personnes en tout à Saint Emilion et 5 à 8  rangs à Pomerol, soit plus ou moins  25  personnes. Tout ça pour faire un bon boulot, dur physiquement mais utile pour nos objectifs de qualité et utile socialement.


La météo plus que favorable à Bordeaux nous donne à tous le sourire. Lamarzelle a commencé tranquillement, La Vielle Cure  a démarré hier, Sansonnet aujourd’hui , Fleur Cardinale débutera  la semaine prochaine ainsi que, sans aucun doute, Haut Mazeris,  Domaine Virginie Thunevin, et tout ça avec des volumes corrects.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 14:32

Mardi 30 au matin, ce sera le vrai gros et grand démarrage des vendanges à Saint  Sulpice de Faleyrens pour les merlots, et ensuite non stop, si j’en crois ce que j’ai vu et ce que Christophe Lardière confirme, nous n’avons pas grand-chose à gagner dans la plaine à Prieuré Lescours et à Clos Badon sur la commune de Saint Emilion.

Les blancs sont à finir, tout comme Pomerol et Lalande de Pomerol. Les 3 semaines à venir seront intenses, heureusement plusieurs « climats »,  terroirs et  cépages permettent de jongler.

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2014 4 25 /09 /septembre /2014 17:48

Bio

Cette année,  sur 5 ha, une reprise du travail  du vignoble en bio sur Clos Badon après les échecs des années 2000 et 2001 sur 2 hectares, en fait essais réalisés à l’époque en bio dynamie.

Ce coup-ci, bio pragmatique  avec l’aide de Paul Marie Morillon, dans une année difficile, et pourtant à ce jour un résultat plus que prometteur, sachant que nous ne somme pas à la recherche d’un label mais à la recherche de vin encore meilleur !  Avec l’espoir  que cela se passe bien jusqu’au bout !

 

coccinelle-171-coccinelles-animaux.jpg

En bio aussi, mais déjà depuis quelques années, le château Lamarzelle et je fonde de gros espoirs pour le 2014 : vignoble parfait, chai parfait et équipe technique plus que motivée et compétente, alors là aussi,  je croise les doigts.


Bio toujours, je regarde avec intérêt les vins réalisés à Bellegrave à Pomerol et à La Mauriane à Puisseguin Saint Emilion, sachant  bien sûr toute l’affection que j’ai pour le château Pontet Canet. Nous vendons déjà via mon négoce, quelques vins sélectionnées en bio ou en conversion bio, avec ou sans label.

Dans l’ordre, les vins de Rémi Dalmasso, notre maître de chai, Clos Romanile et Galaxies 2 Romanile, réasliés en grand cru de Saint Emilion, suivi en Bordeaux du château Vieux Poirier et Château La Rode en Castillon.

 
Partager cet article
Repost0
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 16:11

Juste pour vous donner l’eau à la bouche, vous pourrez découvrir plus bas le détail du repas préparé par le château Figeac pour les négociants et courtiers de la place impliqués dans la commercialisation des vins du Château.


Le beau temps présent et à venir donnait le sourire à tous et un report du début des vendanges à la semaine prochaine. Le bonheur d’être reçu avec gentillesse et affection par la famille Manoncourt et leurs collaborateurs donne envie, encourage à être de bons ambassadeurs de ce grand château.


Un repas de grande qualité, vraiment, accompagné d’une jolie série de vins avec un Figeac 1970 d’une jeunesse et d’une modernité formidable dans la précision des arômes et la finesse des tannins en bouche. Privilège des grands terroirs et du savoir faire de cette famille.


Menu

Velouté de cèpes, foie gras de canard poêlé aux figes et œuf poché à la crème de truffes

Noix de veau Chabrol, pommes granny, herbes fraîches

Plateau de fromages

Café gourmand


Vins

Champagne Laurent Perrier 1999

Château Figeac 2011

Château Figeac 2005

Château Figeac 1990  double magnum

Château Figeac 1970  magnum

 

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2014 5 19 /09 /septembre /2014 15:09

Les raisins blancs sont en train d’être vendangés, superbes, c’est bon pour le moral, et du travail avec les 3 pressoirs en activité en même temps,   2  camions « Petit Forestier » frigorifiques en location viennent compléter nos 2 fourgons habituels.


Sauvignons blancs, sauvignons gris et sémillons pour nos Bordeaux blancs et,  pour notre vin de France, de vraiment beaux Chardonnays.


Les pluies et un peu de grêle sur notre vignoble rouge, là c’est le stress. Y aura-t-il de gros dégâts ? les vignes vont elle absorber toute cette eau ? Les raisins vont-ils tenir jusqu’aux vendanges prévues initialement au 29  septembre ?

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2014 2 16 /09 /septembre /2014 15:45

Les sauvignons gris  sont prévus pour demain mercredi, du goût et du raisin, nos blancs cette année sont plus que prometteurs en qualité et en volume.

Il est vrai que nos vignes sont bichonnées, soignées, à tel point que ces raisins sont bons à manger comme les meilleurs raisins de table, et je ne m’en prive pas !

 



Partager cet article
Repost0
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 15:36

Un tour des vignes après un rendez vous et repas au Château La Dominique, toujours aussi agréable d’y faire un tour et d’en boire, le 2011 carafé a montré tout son potentiel.


Tour des vignes à Pomerol, chez nous, dans le secteur de Bourgneuf et ensuite à Fronsac au Château La Vieille Cure, terroir  de 1er cru, vignoble incroyable, pourvu que ce beau temps continue jusqu’à mi octobre  et l’on pourra parler de miracle, d’un bel automne 2014, mais c’est pas gagné.


Ensuite, passage dans le vignoble de Haut Mazeris, là aussi le miracle d’un vignoble de grand cru, que ceux qui sont incrédules y passent pour voir si je raconte des histoires.

Partager cet article
Repost0
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 13:27

Avec Murielle, 3 jours passés dans le Roussillon pour aller voir nos partenaires, faire une augmentation de capital, et profiter du déplacement pour admirer une fois de plus ces terroirs grandioses, ces vignes pleines de promesses cette année, belle vendange à attendre en volume et en qualité. Le volume produit étant le facteur déterminant pour équilibrer les comptes financiers qui étaient en dessous de tout car, comme à Bordeaux en 2013, une grosse coulure implique  une petite récolte.

Quant à l’année 2012, nous avions eu la grêle sur une partie du vignoble, donc vive à ce jour ce millésime 2014 plein de promesses !


Les balades dans les vignes avec ces paysages sublimes où l’écologie naturelle des lieux grâce aux garrigues majoritaires, le dispute aux vues sur les Pyrénées, les amandes que l’on eut récolter, les raisins muscat et macabeu déjà bons, les figues et le miel avec les croquants.  La visite des chais et bureaux de l’ami Hervé Bizeul et le repas pris à Leucate chez Biquet, restaurant style paillote sur la plage, cadre décalé, patron charismatique et la nourriture et les vins qui valent le détour..... et nous voilà de retour à Saint Emilion pour, nous aussi, préparer la rentrée. : du  boulot commercial à la préparation des vendanges et tous les déplacements médias à venir.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 13:50

Ce cru est situé juste en face du château Figeac à côté du bel hôtel restaurant Le Grand Barrail  et, si j’en parle depuis quelques temps c’est qu’il se passe dans ce cru classé des changements notables grâce, sans doute à la propriétaire belge très volontaire et son équipe technique qui a fait appel au laboratoire Michel Rolland et à l’un de ses collaborateurs, Jean Philippe Fort.

Si le millésime 2014 tient ses promesses, il y aura ici un nouveau challenger, un nouveau cru qu’il faudra suivre et gouter avec attention car, en plus, et cela est d’autant plus remarquable, les vignes sont cultivées en bio.

En attendant, je conseille d’aller jeter un coup d’œil aux vignes, au chai, aux installations, c’est superbe.

Partager cet article
Repost0