Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 09:47

J’ai déjà écrit sur ce sujet de manière régulière sur mon blog, et je remets ça pour 2 ou 3  raisons.


La première : la dégustation organisée au Carrousel du Louvres à Paris vendredi 4 et samedi 5 décembre 2009  a attiré beaucoup, beaucoup de monde et malgré la présence des champagnes, bourgognes, italiens, etc… les stands de Bordeaux étaient très très fréquentés, et le nôtre tout particulièrement. Nous avons pu faire goûter nos bordeaux (et nos Roussillon) à plus de 400/500 personnes. Et l’âge des amateurs est de plus en plus jeune, beaucoup d’étudiants et de femmes, beaucoup d’asiatiques… En fait, rien qui ressemble à de l’intérêt pour un produit has-been.


La deuxième, comme pour le 2005 , le 2009  sera le centre du monde du vin, l’intérêt pour Bordeaux est et sera, je n’en doute pas une seconde, au maximum lors de notre prochaine campagne de vente primeur.


La troisième, c’est cette dégustation organisée à Paris où, à l’aveugle, Pétrus 1998  arriverait en tête et Valandraud pas loin , ce qui prouve que la tradition et la modernité à Bordeaux peuvent se retrouver même à l’aveugle, dans ces grands millésimes qui font toute la différence entre Bordeaux et le reste du monde des vins.

 

La vraie raison du titre et du sujet est de  répondre à la demande de la jolie Erika pour un article à paraitre dans une revue qui va décoiffer ses concurrents.

Et aussi, la commande d’un chaîne hôtelière pour 6000 bouteilles de Virginie de Valandraud 2006 qui  prouve que même le commerce trouve nos vins pas has been du tout.

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 16:30

Aller-retour à Paris pour une présentation de mes vins dans le cadre d’une rencontre organisée avec  un fonds d’investissement vin qui possède une idée originale.
Nous verrons très rapidement si elle est acceptée. Egalement présents des banquiers et des responsables d’investissement. Ces rencontres ont déjà eu lieu en Suisse, Belgique, Luxembourg, en attendant celle de Londres et Moscou.

L’occasion de voir quelques amis et d’échanger avec ces banquiers d’un nouveau type. Puissent-ils faire de bonnes affaires et m’acheter quelques vins et ce serait bien  surtout de  ne pas s’arrêter au millésime 2009  si attendu.

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 15:56

L’Assemblée Générale de l’Alliance de Crus Bourgeois du Médoc au château Clément Pichon a voté dans sa grande majorité pour agréer le cahier des charges de la reconnaissance  des crus bourgeois et les statuts.

Donc, en clair, c’est reparti pour que ceux qui en acceptent les règles puissent postuler de manière légale au statut de cru bourgeois du Médoc. Si j’ai bien compris, le bureau Véritas aura la charge du formalisme et des vérifications.
Si cela marche pour les crus bourgeois, pourquoi pas la même chose à Saint Emilion ?


En tout cas, merci à l’équipe de l’Alliance d’avoir mené à bien ce challenge, et à son président d’avoir lutté pour faire avancer, avec consensus, ce projet difficile.

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 13:59

Mardi soir, rendez vous au bureau avec 2 étudiants d’une grande école de commerce de Bordeaux (B.E.M.) pour discuter des questions du management dans l’entreprise.
Etonnant timing quand on sait que je viens juste de décider de nommer Eric Talavet directeur général, plus spécialement destiné à diriger les cadres commerciaux de mon entreprise,  avec pour but de soulager ma charge de travail et d’avoir un contrôle plus professionnel sur cette activité qui représente aujourd’hui l’unique source de commercialisation de mes produits, ayant pris la décision de sortir Valandraud et Virginie de Valandraud du système performant de la vente libre sur la place de Bordeaux .

Je ne suis pas, me semble-t-il, le mieux placé pour parler management, tant je me rends comptes de mes lacunes, même si j’ai fait des progrès depuis le début de me première installation en tant que patron d’entreprise dans les années 1980.

La crise oblige à serrer les boulons,  à demander plus, et contrairement à ce qu’avait annoncé Sarkozy (gagner plus), pour au moins conserver ce qui est déjà acquit.

L’année 2010  sera sans doute l’année de la reprise pour le secteur des vins de Bordeaux, grâce à ce millésime 2009 , encore faut-il l’aborder dans une posture  pas trop mauvaise.


A la télévision hier soir, le match de foot gagné par Bordeaux face au Bayern de Münich sur Canal +,  et sur la 5  après un reportage sur le Chinois à Paris et en France, le film « qui l’eût cru » qui parlait du classement de Saint Emilion, est-ce encore d’actualité ?

 

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 09:45

Les cèpes poussent dans le Médoc, et pendant le temps que Murielle et son mentor essayent de trouver de quoi nourrir tout le village, j’ai pu trouver ces sites en navigant sur les blogs :

Sois belle et parle avec un billet daté du 28 octobre  2009 avec ce titre « l’œnologie pour les nulles ».  A lire de toute urgence tant c’est gai et ne pas oublier de consulter les commentaires incroyables et nombreux, ça change de Mark Squire !

Elles étaient ensemble lors de leur visite, il y a aussi Jade From Paris qui a également posté « un week end œnologique à Bordeaux ».


Partager cet article

Repost0
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 09:55

Ça y est, le millésime 2009  entre dans la légende :  c’est déjà l’année du siècle, etc…


C’est vrai … puisque c’est déjà écrit dans le Figaro, Le Monde, Le Point… et même les critiques commencent à l’écrire comme Quarin ou certains intervenants sur le forum de Mark Squire, ou les plus célèbres consultants, dont Denis Dubourdieu - d’habitude du genre prudent.


Ce qu’il y a de sûr, c’est déjà quelques rendez-vous pris avec les importateurs américains, quelques prises de position tradives du négoce bordelais sur certains crus pas trop vendus en 2007 ou 2008 « au cas où »…

Partager cet article

Repost0
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 14:22

Sur France 5, mardi 3  novembre, (re) diffusion du documentaire de Pascal Fauvel et Nicolas Jouvin : « Saint Emilion, qui l’eût cru ? »

 

 

Vendredi 6, au Comptoir de Genes, autour d’un menu à 40 euros, soirée découverte- dégustation des « Vins de femmes » en présence des viticultrices basées autour de Castillon La Bataille :

  • Gaëtane QUERRE, Château d'Aiguilhe Querre à St Philippe d'Aiguilhe
  • Hélène THIBAUD, Château LA Peuronie à Gardegan et Tourtirac
  • Alexandra ROBIN, Château de Laussac à St Magne de Castillon
  • Catherine PAPON, Château Peyrou à Ste Colombe
  • Elisabeth ROUSSEAU, Château La Rose Poncet à Gardegan et Tourtirac
  • Christine DERENONCOURT, Domaine de l'A à Ste Colombe
  • Murielle ANDRAUD-THUNEVIN, Le Blanc de Valandraud à St Genès de Castillon

 

Et le mois de Décembre démarrera avec Le Grand Tasting au Carousel du Louvre à Paris les 4 et 5 décembre (et il nous reste quelques invitations)

Nous serons présents sur le stand N° 78 pour vous faire déguster :

CHATEAU VALANDRAUD 2007
CHATEAU FLEUR CARDINALE 2007
CHATEAU LA DOMINIQUE 2007
HAUT CARLES 2007
BAD BOY 2006
DOMAINE THUNEVIN- CALVET "LES DENTELLES"2006
DOMAINE THUNEVIN-CALVET Maury 2007

Partager cet article

Repost0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 15:48

En passant dans les rues de Saint Emilion pour aller de chez moi au bureau, j’ai souvent l’occasion de parler aux uns et aux autres. Et c’est vrai qu’il y a beaucoup de marchands de vins sur ma route.

Dans un de ces magasins, tous sont fous amoureux de Haut Carles qu’ils estiment  d’un rapport qualité prix imbattable et s’intéressent aussi au Château de CARLES.


Pour agrémenter le sujet, voici quelques photos – prises par moi samedi 2 octobre à l’occasion de la visite à Carles de James Lawther pour un livre à venir sur Bordeaux.




Partager cet article

Repost0
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 10:51

Une partie des vins de La Tour d’Argent va être mis en vente aux enchères.

Il est vrai qu’avec les stocks qu’ils ont, ils peuvent voir venir, et il est surtout vrai que l’origine de certains de ces vins vieux sera un « plus garanti » pour les acheteurs.

La Tour d’Argent a été le premier client - restaurant connu à acheter Valandraud 1991, 1992…

 

J’ai toujours une tendresse particulière, mélange de nostalgie (Jacques Luxey), d’amitié (David Ridgway) et de reconnaissance pour ce restaurant mythique de Paris.

Partager cet article

Repost0
19 octobre 2009 1 19 /10 /octobre /2009 10:08

La mutualité agricole de la Gironde m’a envoyé un courrier, daté du 29 septembre 2009 :

 

« Objet : le salon préparer et bien virer sa retraite, 23 et 24 octobre.

 Madame, Monsieur,

Vous approchez de l’âge de la retraite, etc… »

 

Mais quelle horreur !


J’ai rien demandé, et voilà… je laisse trainer ma date de naissance et cela devient prétexte à vouloir me foutre à la retraite .

Moi qui rêve de continuer à travailler encore plus de 40 ans, me voilà bien !

Partager cet article

Repost0