Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 16:06

Le journal Sud Ouest nous a fait le plaisir d’écrire le 17 mai 2011  un article sur notre Baby Bad Boy

BABY-BAD-BOY.jpg

 

 

 

 

Et j'ai goûté  Suduiraut 2010, c’est vraiment bon :

Egalement, mise en marché sur la place de Château de Carles et Haut Carles ce vendredi.

Partager cet article
Repost0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 17:59

 

Il faudrait que je passe mes journées dans les rues de Saint Emilion, j’y ai l’occasion de parler aux uns, aux autres…Rien qu’à midi, rencontre avec le président de la cave, Mr Danglade Jean François et Michel Saurue, et conversation autour d’une idée d’extension des offres de l’union des producteurs (cave coopérative) dans le style Winery Californienne, et Michel me dit que c’est déjà le cas.. En retard d’une guerre, je vous dis !

Donc, pourquoi ne pas utiliser cette possibilité pour permettre aux petits viticulteurs d’élaborer des vins meilleurs (Saint Emilion Grand Cru) et réalisés dans le respect des règlementations existantes, etc…

Plus loin, eux aussi sortaient de la réunion syndicale qui avait pour thème les grands crus, comment faire pour faire mieux, plus qualitatif à prix « normaux », 2  autres viticulteurs  qui, en plus, s’intéressent à la campagne primeur 2010 (Mangot, Pipeau), et encore plus loin une amie en voiture qui me parle d’un bon repas à venir. Sur la route de la maison, les cavistes sont sur le pied de guerre en attente de la saison touristique.

Et voilà  l’intérêt d’aller à pied de son bureau à sa maison.

 

Sur internet un reportage sur le festival de Cannes et le dernier film de Jodie Foster « Le complexe du castor », j’avais déjà dans l’idée que c’était un film plus ou moins sur le sexe, et non, c’est plus sombre, plus intello, un film sur la déprime. De toute façon j’aime ce que fait Jodie Foster, qui aime en plus Clos Badon si j’en crois Chirstian Dalbavie.

 

Bu hier soir : Hacienda Monasterio 2005, Ribera del Duero, Murielle et moi, juste pour le plaisir, n’ayant pas fait d’excès à Paris, j’avais juste envie de boire un bon vin, et ça, c’est un bon vin. Vendu autour de 40 euros en Espagne et aux USA, signé Peter Sisseck, et il me reste 4 ou 5 bouteilles (miam !)

 

Primeurs 2010 (au 16 mai, nous quand même vendu 19452 bouteilles)

Ça commence doucement. Nous avons bien vendu, avec un besoin en supplément que nous n’avons pas pu avoir totalement, La Mauriane, Mont Perat rouge, et la demande est  importante en Gazin mais nous n’avons pas d’allocations au château, donc nous devons les acheter comme tout le monde à nos collègues bordelais ou anglais !

Nous sommes toujours aussi mauvais en Sauternes et bien sûr il nous manque beaucoup trop de grandes marques, c’est la rançon de la gloire de Valandraud pour partie,  et de mon inaptitude au golf, sans doute 

golfeur


Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 16:41

Nous étions  placés juste  à l’entrée, et notre groupe a vu passer du monde, des amis, des amateurs, des professionnels, quelques journalistes, des vendeurs de nouveaux projets, des publicistes… le salon, quoi !

Sans doute un peu moins de monde que l’année dernière, mais je n’ai pas compté.

Peut-être à cause du peu d’invitations offertes aux exposants ? Du beau temps ? De la crise ? Du choix de la date ?

Le lieu en tout cas est magique, et l’organisation top, sûr que c’est un peu cher si on fait ça tout seul, mais collectivement, comme nous, il me semble qu’il n’y a rien à redire.

C’est la 2ème fois que nous faisons des ventes sur place, prise de commande immédiate et livraison ultérieure. Cela fidélise certains de nos clients belges, bretons, coréens vivant à Paris.

Rendez -vous aux prochains salons : celui du Carrousel du Louvre et avant, bien sûr,  Vinexpo.

Partager cet article
Repost0
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 11:00

C'est facile à trouver sur le Figaro et il note assez sévère cette année !

Nos vins ont eu un beau 16.5 pour Valandraud blanc, 15.5  pour le Clos du Beau Père (L'Evangile a 16), comme Clos Badon et un très beau commentaire pour Valandraud avec 16.5  et Virginie de Valandraud a eu 16.

 

Et Fleur Cardinale 16.5, La Dominique 16, Cheval Blanc 17.5, Troplong Mondot 16, Tour des Termes 15

Partager cet article
Repost0
13 mai 2011 5 13 /05 /mai /2011 13:10

Bu à table, étiquettes et millésimes connus.

A l’apéritif, avec Jabugo et Soubressade, Bollinger, bon, vineux mais pas trop, l’équilibre.

Latour 2002  puissant, moderne, une réussite RP 96

Latour 2001 finesse, classe, là aussi une réussite  RP  95

Latour 2000 grand, très grand vin, moderne, puissant et suave, opulent, gras, la bouteille en appelait une autre… RP 98 et largement d’accord

Latour 1999 RP 94, dur de passer après les autres

Latour 1998  RP 90, mérite plus, même si la rive droite a été particulierement gâtée en 1998, ce Latour était plutôt bien.

Vive ce 2000 et c’est vrai qu’avec ces vins le temps n’aura pas trop de prise.


Sur et avec le dessert, harmonie complète de glace et gâteau à l’orange, Yquem 2002  et 1998, il y a pire comme repas. Surtout avec une ambiance sympa, et comme ça ne suffisait pas, en digestif Cognac Tesseron 29, un rhum énorme (Amérique du sud ?) et autres douceurs. Heureusement, je ne conduisais pas. Dommage que toutes ces bouteilles bues obligent à se passer d’un lave verre, c’est la vie de château, il faut choisir.

Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 15:51

Pomerol est un peu sous les projecteurs ces temps-ci. Après TAST et un grand reportage de l’ami Denis Hervier, Neal Martin, sur le site de Robert Parker, a goûté plein de Pomerol, connus, moins connus, rares, certains notés 94et d’autres 77. Clos du Beau Père 2008 a eu 88  et un bon commentaire, Fleur de Gay 2008 94 et La Violette 2008 89.

 

Les nouvelle étiquettes de  Valandraud Blanc et de Virginie de Valandraud  Blanc 2010 sont presque créées:  fini les N°1 et N° 2 et mise en marché de ces 2 cuvées vendredi 13  mai.


En attendant,  voilà quelques extraits du  dossier de presse qui sera envoyé à nos clients  pour Valandraud blanc :

..."Réussite magistrale....Un des plus beaux blancs du millésime"..... Bettane et Desseauve

"Firm and exciting and nervy.....Way above Bordeaux blanc in quality".... Jancis Robinson

..."ça sera une grande bouteille. Bravo."  Jean Marc Quarin

..."Burgundy-like bouquet...Clean and crisp." Neal Martin

..."Nice cut....The flesh is there"... James Molesworth

 

Et pour Virginie de Valandraud blanc :

..."réussite immédiatement séduisante"... Bettane et Desseauve

"Fresh and direct".... James Molesworth

..."Nez suave"...."Bouche aromatique"....  Jean Marc Quarin

..."Easy sweet stuff".... Jancis  Robinson

..."The palate is crisp"...."Good tension and length. Fine." Neal Martin

Partager cet article
Repost0
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 15:38

5ème festival Philosophia les 27, 28 et 29  mai 2011 (le courrier su syndicat indique 2001 !)

Au programme : les âges de la vie, vins, humains, est-il bon de vieillir ?

Le temps…. Mais ils le font exprès ! Heureusement, je ne serais pas là !

 

Le temps est toujours au beau et les saints de glace terminés. La fleur a 15  jour d’avance : vendanges 2011  fin Août ?


Le temps aussi du salon de la RVF au Palais Brongniart le 14 et 15 mai : pour un ex employé de banque, présenter mes vins à Paris dans l’un des temples français des cotations boursières, ça a un petit quelquechose de plus.

Nous y ferons goûter :

Château Valandraud 2008, Virginie de Valandraud 2008, Clos du Beau Père 2008,  Château Bellevue de Tayac 2008, Blanc de Valandraud N°1 2008, Bad Boy 2008  et Baby Bad Boy 2009, ainsi que Fleur Cardinale 2007, Sansonnet 2007, en compagnie de nos amis de Terre de Lisse, Pressac, Faugères et Rol Valentin.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 17:46

Réunion au syndicat de Pomerol, la salle était pleine : en effet le sujet est d’importance, les nouvelles règles du « jeu » de l’appellation.

Je suis admiratif des dirigeants bénévoles de nos syndicats, capables d’entendre à chaque fois le râleur de service avec le sourire et ayant de l’énergie pour tirer  tous les autres, y compris moi, bien sûr. Réunion utile grâce  à l’intelligence ce chacun, les contestations quand elles apportent des idées sont utiles à tous, et pour le coup plus qu’utiles :  par exemple les densités de plantation, le nombre de grappes, laisser le temps au temps....

 

images

 

Lu dans la lettre d’un grand bureau de courtage, à propos de la nouvelle campagne de vente des primeurs de Bordeaux 2010 :

« Les raisons d’une telle sérénité ont beau être légitimes, c’est probablement en elles que réside aussi la plus grosse chance »…. (le mot probabilité me paraitrait plus judicieux) ….« de voir cette campagne ne pas tenir complètement ses promesses. En effet, le bon déroulement des primeurs 2010  dépend avant tout  de la capacité de la Place à éviter de « pécher par excès » : les fondations sur lesquelles repose  aujourd’hui l’édifice du marché des crus sont certainement moins stables qu’il n’y paraît.

Tout d’abord, il semble très aventureux de miser sur la seule force du marché chinois pour espérer réaliser une très belle campagne 2010. »

Partager cet article
Repost0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 11:17

La Chine, Bordeaux, les primeurs...

 

Jeff Leve vient d’écrire un gros papier, assez précis, sur le marché américain et chinois, concernant les primeurs 2010, le passé, le présent et l’avenir.

Sûr que ce marché chinois bouleverse les équilibres, sûr que le Médoc et ses crus classés bénéficient à plein de cet eldorado, la rive gauche va pouvoir encore cette année fixer le « la » de la campagne. Notre rive droite, elle, devra sans doute être plus prudente, en attendant que nos amis chinois se rendent compte qu’à aujourd’hui les rapports qualité-prix-histoire sont rive droite (La Jurade depuis 1199 -  contemporaine de Gengis Kahn, des dynasties Jin et Song et de Richard Cœur de Lion en Europe)


Et mise en marché  aujourd’hui de l’un de nos « poulains » : Château Tour des Termes, Saint Estèphe cru bourgeois

Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 12:33

Bonne nouvelle : il y a  enfin des palaces en France !

Seulement 8 promus, après les 5  étoiles, cela nous donne une capacité de concurrence avec les autres pays.

 

A Paris : le Plaza Athénée, le Bristol, le Meurice, le Park Hyatt Vendôme, et en province : Les Airelles et le Cheval Blanc à Courchevel, le Grand Hôtel  Cap Ferrat à  Saint Jean Cap Ferrat et l’Hôtel du Palais à Biarritz.

 

Je n’ai dormi qu’au Meurice et à l’Hôtel du Palais, et bien mangé au Meurice, au Bristol et à l’Hôtel du Palais.

Vive le luxe, si la carte des vins peut avoir mes productions, ça aide pour la crédibilité dont j’ai encore besoin convaincre mes clients du bout du monde.

Partager cet article
Repost0