Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 07:52

Il n’y pas que le bilan carbone, il y a aussi les autres bilans : économiques, sociaux, écologiques…

 

Petit tour de mes vignobles et des chais avant les départs en vacances de la majorité de mes collaborateurs, sachant qu’il y a toujours du travail dans les vignes comme au chai. Début de véraison et la confirmation que nous serons en vendanges fin septembre, début octobre, ce ne sera pas une année précoce. Les vignobles sont beaux, assez petite production chez nous, nous verrons bien ce qui se passe à Saint Emilion.  Les vignes sont de mieux en mieux tenues, on dirait un grand jardin, c’est superbe et cela contredit ce que l’on peut lire ici ou là sur les techniques vinicoles qui feraient que la vigne ne serait pas travaillée, sans doute quelqu’un qui ne fréquente pas les mêmes lieux que moi ou qui n’a pas souvent du travailler dans le vignoble. Il serait intéressant qu’une étude scientifique et financière soit faite  sur les heures de travail réalisées dans nos vignes de Bordeaux, appellations nobles et autres par rapport au temps passé par ceux supposés mieux travailler en France, voire ailleurs (Californie, Italie …).

Le bilan humain, le nombre d’hommes et de femmes travaillant par hectare doit être très largement positif pour la société à Bordeaux, juste chez moi, il s’agit d’un employé permanent pour 2  hectares à comparer avec l’habituel 1 employé pour 4  hectares dans nos grands crus et en rajoutant tous les saisonniers (tirage des bois, effeuillage, vendange en vert et vendanges)

Repost 0
Published by Blog de Jean Luc Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 15:59

J’ai bien mangé il y a peu de temps dans ce restaurant, invité par Maître Joëlle Bordy, c’est une de ses adresses préférées. Ce restaurant « autour du poisson »  se situe dans le quartier branché de Saint Pierre,  22  rue du Parlement, et offre une cuisine et ambiance sympa.  Du coup, je me rends compte que je ne vais presque jamais à Bordeaux, mais il est vrai que je ne mange pas souvent au restaurant, même à Saint Emilion.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 16:06

James Suckling a renoté les 2009 en Août et nous avons,  grâce  à lui, vendu du vin en Chine, à Hong Kong, à New York et au Québec. Merci à nos clients et merci à James Suckling qui nous permet d’améliorer  nos ventes dans ces pays.

Il note très bien ce millésime 2009 qui plaît vraiment également dans nos magasins  de Saint Emlion : le côté sexy, mûr, rond et buvable de suite n’est pas étranger à ce succès. En effet, les discours « à garder pour dans 20 ans », « le vin est de garde, il faut attendre », ça ne vaut pas « goutez moi ça ! c’est bon ! Combien de bouteilles ? »


Bon, retour  aux notes de James Suckling qui a donné , à juste tire, 97  points à Valandraud dont je pense qu’il est le meilleur fait par nous, en attendant le 2010 ? Et ensuite, toute une série de belles notes : Virginie de Valandraud  avec un 94, se situe dans les grands succès des « seconds vins » de Bordeaux. Bellevue de Tayac 87, De Carles 92, Fleur Cardinale 93, Secret de Cardinale 94, Franc Maillet Jean Baptiste 93, Gracia 94, Haut Castenet 89, Haut Mazeris 92, Sansonnet 93, Vieux Brandard 92, Clos Badon Thunevin 92, Clos Romanile 93, Galaxies 2 Romanile 91, Sabines 92, Domaine Virginie Thunevin 91, Bad Boy 93, Haut Carles 91, Guilbonnerie 90, Clos du beau Père 93… ça fait quand même pas mal d’arguments pour aider à la vente de nos vins ou de ceux de nos amis.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 16:16

Visite avec Florence, avec comme prétexte accompagner une architecte galloise et son mari qui avait exprimé le désir de visiter le chai actuel qui, par son esthétique, attire les admirateurs et grâce à ça touche d’autres catégories de publics, pas seulement les amateurs de vins, mais aussi les amateurs d’art, de culture, qui peuvent trouver par ce biais un intérêt à Cheval Blanc . Ceci étant valable pour nous tous.

 

Le chai a déjà plus d’un an et il vieillit très bien. La végétalisation du toit est remarquable, les couleurs des matériaux, avec le soleil, sont devenues très douces, le lieu en impose et les chais de vinification toujours aussi esthétiques, surtout le chai à barriques, parfait : climatisation, humidité, parfum, le top.


A Valandraud,  notre activité « hôtelière » commence à fonctionner grâce aux  sites de réservation, le bouche à oreille des clients déjà conquis et notre propre fichier de clients, amis, connaissances, voisins et nos tarifs très raisonnables par rapport aux prestations offertes. Avec les boutiques de vin, cela va devenir un pôle significatif pour l’entreprise.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 16:12

 

La fontaine-lavoir du vallon de Fongaban est en cours de rénovation. Merci à la mairie et à l’association d’enfin considérer cette expression du passé bien abîmée par le temps, car, présent dans ce coin depuis 1988, j’ai vu cette fontaine être abandonnée petit à petit, le vieil arbre, un peuplier, brûlé et même la source d’eau est en  partie tarie.

2011-0500-copie-1.JPG

 


Puissent les travaux être bien faits, le lieu redevenir un point de passage pour les randonneurs et les familles de la ville de Saint Emilion qui se promènent entre ces jardins, ces vignes, avec les enfants, les chiens. Là encore, une belle forme de la vie sociale de notre petite communauté, tant le mot ville me parait disproportionné par rapport aux moins de 200 habitants intra muros.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 19:04

(et déjà une belle commande de Dentelles 2008)


Enfin ! Attendues depuis de longues semaines/mois, 2 notes et commentaires de Kim Marcus pour 2  de nos vins du Roussillon : Thunevin-Calvet 2008 Dentelles et Hugo.

Cela devrait nous aider à promouvoir notre propriété et les vins de cette région qui n’ont besoin que d’aide commerciale et médiatique . 

 

Merci à la RVF, merci à Bettane & Desseauve, Decanter et Wine Advocate pour leur intérêt pour nos vins et cette belle région qui voit par ailleurs arriver des américains ambitieux. Déjà un gros projet de plus de 100 hectares et des ventes aux USA déjà formidables pour cet américain qui bénéficie d’un savoir faire et savoir vendre. A Bordeaux, ce sont les Chinois qui achètent les propriétés, à Maury dans le Roussillon, ce sont les Américains. Vive la mondialisation, car  quand j’ai visité ce chai « américain » à Maury, il était parfait, très beau, réalisé par Pascal Carrère, celui qui a réalisé le nôtre et fait par des artisans français, espagnols, avec des cuves en inox de notre ami Lejeune et dedans des belles barriques françaises. Les employés sont des gens du coin, c’est ça aussi peut être le plus important : faire vivre la région.

 

 

 

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 11:16

Alternative pour les Saint Emilionnais qui veulent boire bon et pas cher (moins de 30 euros sur table), et présent au Clos du Roy et au Tertre, Cazal de Roques 2000 Minervois fait à l’époque pour nous en exclusivité avec la compétence et le sérieux des propriétaires et du consultant œnologue local Lucien Robert.


Le 2002 est très bon bien sûr et nous en avons encore en stock 8900 bouteilles. C’est dire si cette appellation et ce cru sont oubliés dans mon tarif par moi et mes collaborateurs. Mais le 2000, dont nous n’avons plus une bouteille, est tout simplement grand, encore grand malgré ses 12  ans d’âge et son 100% bois neuf. Merci Seguin Moreau, sur le coup notre fournisseur exclusif et toujours leader chez nous avec plus de 50 % du total de nos achats de barriques neuves (près de 100 % tous les ans).


A propos de restaurant, moi qui n’y avais quasiment jamais, je me rattrape ces temps ci. A midi, un très bon menu à 30  euros à l’Envers du Décor, avec une crème brûlée à la vanille à se damner, des  plats cuisinés à partir de produits frais, ce qui n’est pas si courant que ça et mérite d’être souligné.  Le café Illy avec le canelé et le macaron de Nadia Fermigier terminent en beauté ce repas pris à l’ombre d’un bel arbre sous la terrasse intérieure, au calme des bruits de la ville de Saint Emilion.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 14:17

Je suis obligé d’enlever des « amis » sur Facebook, car le chiffre de 5000 est atteint !

 

fb.jpg

 

Et  en regardant toute cette liste de contacts, il y a bien sûr pas mal de vrais amis, copains, relations, connaissances et un bon 80% que je ne connais pas  et pourtant  de temps en temps Facebook apporte  son petit grain de sable pour un nouveau contact, commercial, voire  amical justement.

Dans mon cas, Facebook vient compléter la visibilité de mes crus avec le blog, Twitter, LinkedIn, etc… Mais, comme je le disais ce dimanche au Jazz Festival de Saint Emilion à un critique américain très célèbre, dans le blog et sur Facebook je n’écris et ne dit pas tout.... c’est comme dans les interviews où les questions-réponses dans un séminaire : posez moi toutes les questions que vous voulez, je répondrai à tout… Mais ce ne sera pas toujours vrai !

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 13:17

Ces temps ci, dans mon entourage privé ou professionnel, beaucoup de pépins, d’accidents, de maladies, et à chaque fois, moi, l’hypocondriaque notoire, je ne sais que répondre à ces évènements si ce n’est par l’esquive et la fuite dans le travail. Je n’ai jamais su ou voulu réagir en adulte devant ces problèmes, et ce n’est pas maintenant que cela va s’arranger car, avec les années qui passent, les ennuis sont plus nombreux et mon impuissance à réagir est de plus en plus flagrante.

En attendant, ce qui est sûr c’est qu’après cette série noire, il ne va y avoir que des bonnes nouvelles, des mariages, des naissances et des guérisons. C’est obligé.

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 15:45

Pendant que des banquiers essayent de faire un état clair de toutes mes entreprises dans le but, sans doute, de trouver des financements stables, voire de trouver des synergies avec des partenaires,  hier 2ème repas  avec Thierry Verstraete et Gérard Néraudau. Après l’Huitrier Pie,  nous avons mangé au Tertre pour finir une série d’entretiens qui, avec des documents fournis sur mon entreprise, vont leur permettre d’écrire un chapitre à propos – si j’ai bien compris – d’un « business model » Thunevin. Tant soit peu qu’il y ait un modèle Thunevin entrepreneurial, économique, etc….


Comme avec les journalistes,  toutes les questions de ces chercheurs me permettent de…. me les poser et de réfléchir à ce que j’ai fait, suis en train de faire ou ferai !

Comme il s’agit la plupart du temps de parler de mon histoire, c’est relativement facile. Avec l’âge, radoter devient une seconde nature et, de toute façon, ils ont une l’empathie naturelle, ce qui facilite le travail.


J’avais dit de Pierre-Marie Chauvin qu’il m’avait psychanalysé, ces 2 là continuent le travail. Et il y a du boulot !

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article