Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2014 5 25 /07 /juillet /2014 09:07

Vu par hasard hier à la télévision, ce film réalisé en 1998 par Pascal Thomas avec Catherine Frot dans le rôle principal, mais surtout la présence dans la distribution  de notre ami Aymar Du Vivier y jouant le rôle d’un député.

Ce midi il jouera le rôle d’un gourmet à la maison.

Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
23 juillet 2014 3 23 /07 /juillet /2014 16:31

 

 

valandraud.jpgAprès la dégustation des lots de Valandraud 2012, certains en barriques et d’autres en cuve, Michel Rolland nous a conseillé de continuer l’élevage du vin au moins jusqu’au mois de septembre. Dont acte. Sachant que si nous avons in œnologue conseil, c’est pour suivre ses conseils.

Notre expérience, depuis le 1992, nous incite à le faire, et le succès du 2011 pourrait nous rappeler l’intérêt d’un élevage long.

A table, Cristal Roederer, Pingus 2008 et Valandraud 2002, je ne m’en lasse pas.


Un de mes amis nous a fait boire hier à table, au restaurant, à l’aveugle, un Pape Clément rouge  2007, fort bon et j’ai eu la chance de deviner ce vin … Bon, c’est vrai que le bout de la capsule, visible, m’a bien aidé

 

Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 16:50

Le weekend dernier, avec des repas superbes, voilà la liste des vins bus entre vendredi et samedi

Comtes de Taittinger 2004

Dom Perignon 2004

Petit Cheval 2009

Château Cheval Blanc 1998 & 1989

Château d’Yquem 1998 & 1996

Krug

Château Valandraud 2002

 

Et lors de la soirée du Festival de Jazz :

Clos Fourtet 2008

Château Beauséjour Bécot 2004

Château Pavie 2006

Château Angélus 2006

Château Valandraud 2009

Château Troplong Mondot 2009

Château Cheval Blanc 2009


La tempête a fait quelques dégâts aux bâtiments, arbres et vignes, un peu de grêle à Fongaban et beaucoup de peur : nous avons cru pendant 10 minutes que nous avions encore cette foutue grêle sur le vignoble. Heureusement plus de peur que de mal.

Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 16:05

Le millésime 2002, oublié encore aujourd’hui, dédaigné à sa sortie,  pris entre les 2 stars 2000 et 2001 et le 2003, ce 2002 de Valandraud est au top. Bu à plusieurs reprises ces temps ci, une fois avec le groupe de l’Ecluse à Paris et l’autre à Hostellerie de Plaisance.


Le 2009 que je mets volontairement à table et qui m’avait paru pas assez puisant au début est, pour celui qui aime les vins jeunes et modernes, au top pour ce qui est du plaisir. Le repas de la Jurade et le festival de Jazz ont permis de mettre ce 2009 en valeur.

Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 15:05

Pour être en phase avec l’un de nos challenges, l’agro tourisme, nous avons mis en place au Château Valandraud situé sur la commune de Saint Etienne de Lisse,  5 chambres classées 5  étoiles préfecture (rare) dans la catégorie « meublé de tourisme »;  chambres à louer dans le style des boutique hôtels que nous  traitons comme une  hôtel sans service permanent, sauf que les petits déjeuners sont offerts et que la maison est totalement à la disposition des locataires : salon, salle à manger et même cuisine (s’ils veulent cuisiner), piscine et bain à remous, calme en tout cas sauf travaux agricoles puisque le château est en pleine campagne, entouré de vignes et des propriétés voisines.

Voici le lien pour visualiser notre offre d'hébergements et vous donner des idées pour venir chez nous ou chez nos collègues. Saint Emilion propose à ce jour plus de 30  lieux de séjour, des hôtels 2 étoiles, 3, 4 et luxe en plus de chambres, appartements dans le village, dont ceux de Murielle, le Logis Andraud.


Saint Emilion qui reçoit pour le moment plus d’un million de touristes, dont très peu séjournent une nuit sur place,  ce qui est dommage tant le contraste est saisissant entre la journée et les rues et commerces bondés et le soir et le matin où le calme incroyable pourrait même faire peur à un citadin !

Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 13:50

Ce cru est situé juste en face du château Figeac à côté du bel hôtel restaurant Le Grand Barrail  et, si j’en parle depuis quelques temps c’est qu’il se passe dans ce cru classé des changements notables grâce, sans doute à la propriétaire belge très volontaire et son équipe technique qui a fait appel au laboratoire Michel Rolland et à l’un de ses collaborateurs, Jean Philippe Fort.

Si le millésime 2014 tient ses promesses, il y aura ici un nouveau challenger, un nouveau cru qu’il faudra suivre et gouter avec attention car, en plus, et cela est d’autant plus remarquable, les vignes sont cultivées en bio.

En attendant, je conseille d’aller jeter un coup d’œil aux vignes, au chai, aux installations, c’est superbe.

Published by Jean Luc Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 15:55

Dans le dernier  Decanter, 2 articles où je suis cité, par Andrew Jefford et Benjamin Lewin, et à noter les superbes et rares médailles d’or pour les Chateaux Lamarzelle 2010 et Branaire Ducru 2011.

 

Dans la  superbe revue, The World of Fine Wine, très classe, en langue anglaise (dommage qu’il n’y ait pas de version française), une citation par Neil Beckett et les notes de Michel Bettane et Thierry Desseauve sur les Bordeaux 2013 et les formidables  notes et commentaires sur Valandraud (18), Virginie  de Valandraud (17) et surtout  Valandraud blanc 2013 qui, avec 19, est au sommet.

Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 15:58

Bon :  le temps – le beau temps de la semaine à venir, peut être même trop de soleil : on annonce 36 pour jeudi 17.

Bon :  la réunion préparatoire d’une holding Thunevin. Et oui, après 30 ans de créations de SARL, SCI, GFA, il est temps de mettre de l’ordre dans tout ça pour rendre l’ensemble plus lisible aux banquiers, la Banque de France et nos partenaires car sans aucune doute, j’en aurai besoin.

Bon :  les photos faites pour un grand journal français à l’occasion d’un article à paraître sir Clos Badon, si rien dans l’actualité ne vient d’interposer.

Bon : la réunion avec les acteurs responsables du Chateau La Vieille Cure, l’un des plus beaux spots esthétique de Bordeaux, beau et bon terroir. Il faut bien ça pour lutter à armes égales avec Saint Emilion ou Pomerol.

Bon encore:  la réception du chai à barriques dans la ville de Saint Emilion, à la place de l’ancien garage Simon. Tout change et rien ne change, avant le garage Simon, cela avait sans doute été un chai. Les sondages archéologiques et analyses en cours le feront peut être remonter au 14ème siècle ?

Bon :  la victoire des Allemands au Mondial de foot et le repas du dimanche et lundi avec des amis et les vins bus : Valandraud blanc 2010, Clos Badon 2005,  Troplong Mondot 2002


Alors  qu’y a-t-il de mauvais ?


Mauvais : l’activité du commerce du vin au négoce où les vins chers sont moins recherchés, baisse du chiffre d’affaires essentiellement due à ce créneau, les vins jusqu’à 30 euro (prix négoce) fonctionnent très bien.

Mauvais, mauvais temps pour le feu d’artifice du 13  juillet qui fut quand même tiré, dommage car il devait être beau si j’en crois le son car pour ce qui est du spectacle, celui-ci étant totalement dans les nuages, la brume, de ma rue impossible de voir la Tour du Roi située à 100 m ! Et en plus peu de monde, conjonction du match de foot et de la météo !

Mauvais : mauvaises ces émissions qui passent à la télé – réalité où tout le monde se transforme en juge du Guide Michelin et où chaque petit juge se transforme en tyran et demande au propriétaire de la table d’hôtes une prestation 5  étoiles luxe et à la chambre d’hôte d’être capable d’offrir les prestations du même 5 étoiles, encore et encore plus pour pouvoir se venger de sa vie médiocre ?

Mauvais : plein d’autres comportements essentiellement dus à la jalousie et au manque d’empathie pour son prochain.

Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 13:34

Cécile m’a recréé un nouveau profil  Facebook, l’ancien étant bloqué par la limite des 5000, nous l’avons transformé en page, ouverte à tous, capable d’avoir des milliers de contacts, mais hélas pour moi pas très convivial ni pratique pour mes connaissances en réseaux sociaux !


Ce nouveau profil ne recevra que des gens que je connais personnellement, les autres seront aiguillés vers la page grand public, sauf si, bien sûr, nous tissons vraiment des relations amicales, d’affaires, etc…

Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 16:50

C’est une propriété appartenant à des actionnaires américains depuis 1986, mais qui existe depuis 1780.

 

 

chateau-la-vieille-cure-fronsac-france-10183175.jpg

 

Il s’agit à ce jour de mon 3ème contrat actif en tant que consultant et que dire, si ce n’est tout simplement que, l’air de rien, beaucoup de travail a été réalisé - surtout dans ce que j’appelle les fondamentaux :  le vignoble en premier lieu tant il y avait urgence à arracher nos très très vieilles vignes au bout du rouleau et le travail d’arrachage, de défonçage et reprofilage des parcelles  confié à un entrepreneur local de qualité et déjà une plantation réussie.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe en place n’ a pas perdu de temps et a été efficace et de plus gâtée par le temps propice à une plantation réussie. Le chai, assez ancien, sera sans doute aménagé l’année prochaine si 2014  devient un bon millésime, le travail réalisé grâce au talent de l’œnologue conseil Jean Philippe Fort du laboratoire Rolland pour transmettre son savoir au maître de chai responsable en place , et il y a déjà des résultats sur ce difficile millésime 2013.

Il nous tarde d’avoir un bon, voire un grand millésime à vinifier… Vive Fronsac !

 

Published by Jean Luc Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article