Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 13:27

Derniers soupirs, derniers pronostics, derniers espoirs, pot au lait, châteaux en Espagne, rêve de grandeur, position sociale, premier de la classe, estime de soi, compétition, prix à la hausse, vin tout simplement vendu pour tous : les notes de Parker sur le millésime 2009 à Bordeaux ont leur importance.

Petits ou grands châteaux, classés 1855 ou nouveaux venus, viticulteurs, courtiers, négociants, distributeurs et clients, beaucoup dans le monde du vin à Bordeaux sont concernés par les notes à venir (dans la nuit du 27 au 28 avril) de Mr Robert Parker.

Tous les ans c’est pareil, seulement ce millésime 2009  a un élément supplémentaire, nouveau : la réaction de ce grand marché chinois où les caves sont encore  vides des millésimes passés, vides des vins concurrents puisque Bordeaux y est la référence. Et ceci rajouté à l’effet grand millésime et spéculation peut donner des sueurs froides aux professionnels qui pourtant en ont vu d’autres.


Rien à voir, quoique..,  l’achat annoncé de vignobles à Saint Emilion par Peter Sisseck (Pingus) et Jacques Thienpont (Le Pin). Preuve qu’à Saint Emilion il y a encore de grands terroirs à vendre, que Saint Emilion fait rêver même ces 2  stars, et ça, c’est bien pour Saint Emilion( à mon avis)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires