Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 16:30

 

Pomerol  a été terminé  samedi 13, Compassant sera terminé aujourd’hui, ainsi que sans doute les cabernet sauvignons de Prieuré Lescours.

Demain mardi 16, enfin nous commencerons les merlots du plateau pour Valandraud, le reste des merlots et cabernets francs sera terminé en principe avant le 20 octobre.

Il nous restera à faire des cabernets sauvignons et des carmenères peut être ?


C’est pas  tout de vendanger des raisins, il faut aussi goûter et boire nos vins à table, et c’est ce que nous avons fait de samedi. Nous étions invités à Troplong Mondot où il y a un restaurant de qualité ouvert tous les jours sauf le mercredi. Le restaurant s’appelle les Belles Perdrix et il y a actuellement un menu de vendanges que vous consulter ici, et nous avons pu nous régaler avec :

Pressé de lapin charentais au sauternes et jeunes carottes fondantes, aloyau de bœuf limousin poêlé sauce béarnaise avec gâteau de pommes de terre et fondant de haricots verts, baba au rhum ( l’un des meilleurs que j’ai  mangé ) et comme boisson champagne, Mondot 2007, Troplong Mondot 2006 remarquable, Troplong Mondot 2004 et Sigalas Rabaud 2008.

 

Le soir, à table avec un bon, très bon repas en famille à Sansonnet, notre blanc de Valandraud et à l’aveugle, Château Canon 2008 et Angélus 2008 – très grand vin, suivi par Sansonnet 2008, 1ère année commercialisée par les propriétaires actuels qui, chaque année réalisent un vin meilleur que le précédent. Le 2012  pourrait surprendre car, avec quelques choix techniques, tris des raisins, petite cuve en bois de vinification et remise en état du vignoble, ce cru choisit d’être dans l’excellence.

Et goûté avec mes collaborateurs, Axelle 2010 puis à table. C’est dommage qu’il y en ait si peu.

Partager cet article
Repost0

commentaires