Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 13:53

Suite à la dégustation de François Mauss et ses amis au restaurant Laurent de Paris où il avait été surpris par le plaisir ressenti à boire Valandraud 2001, ce weekend, j’ai moi aussi ouvert une bouteille pour vérifier comment est ce 2001  aujourd’hui.

Et en effet, le  2001  que j’ai toujours, toujours préféré au 2000 (et c’est aussi valable pour plein d’autres crus) avait été très expressif les premières années après la mise en bouteille, soit en 2003  et 2004  et après il s’était refermé comme une huitre. Austère, muet, raide, boisé et je l’avais laissé de côté, me focalisant ces derniers temps sur les 1995- 1999 et surtout 1998.

Hé bien, c’est sûr, je vais ouvrir régulièrement ce 2001  qui est tout en douceur, amplitude, une bouche de caramel chocolaté comme sur un grand grenache et des odeurs de confiture de mûre chaude à la vanille.

Après avoir été très austère, voilà qu’il devient très sexy. C’est pas trop tôt.

 

Dégustation toujours, après le passage de 2 importateurs américains qui ont goûté et choisi 4 produits de notre gamme, Xavier me dit que Sabines 2006  leur a bien plu. J’ai pris la bouteille ouverte et  l 'ai goûté à table :  ce vin plaira sans difficulté. Le prix de notre Lalande de Pomerol 2006 Domaine des Sabines en fera une valeur sûre de cette petite appellation hétérogène.

(27.50 euro TTC  sur ThunevinOnline)

 

Dom.Sabines06-copie-1.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires