Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 10:34

Bu à table, à midi et le soir, une délicieuse bouteille offerte il y a quelques temps : un Meursault d’Albert Grivault 1er cru Clos des Perrières 2007, au nez tout en fleur de tilleul et à la bouche curieusement douce, presque sucrée. A table avec de belles langoustines, c’était parfait, même si Murielle préfère des vins plus vifs.

 

Justement, en plus vif, plus tranchant, notre Valandraud 2012  bu à midi était bon mais le lendemain soir, encore meilleur. Dommage que nous n’ayons plus de ce vin en stock !


A table encore, un Moulin Galhaud 2009, le Saint Emilion Grand Cru de nos amis et voisins Martine et Jean François Galhaud, un grand vin puissant et déjà très facile à boire. Ce millésime 2009 permet ce genre de prouesse : rendre accessible un vin fait pour durer longtemps !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires