Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 09:09

Beaucoup de monde, ça donne de l’énergie, c’est vrai aussi que les crus connus rares et chers sont très prisés, par exemple cela peut donner en statistiques 5  bouteilles vidées à la fin de la journée, soit 1  bouteille pour les moins célèbres, voire pour les vins ou le propriétaire lui-même n’est pas là !


Beaucoup d’américains, de russes, japonais, chinois, suisses, allemands, français et encore une très très bonne ambiance malgré un temps maussade. Encore des journalistes Tim Takin, Neal Martin…, les banquiers, tonneliers et autres collègues font partie des visiteurs et tant que cela ne gêne pas les acheteurs et journalistes, c’est bon.


Et le soir, repas avec une viande niveau 100 points.

Pata Negra et Valandraud blanc 2009, nos blancs sont un vrai succès. A l’aveugle, du lourd, du rare, du 100 points, du mythe, avec l’omelette aux truffes : Abreu Thorevilos 2002  Napa Valley, Californie, énorme puissance, quel vin ! Et Valandraud 2002 qui se goûte actuellement  très bien , et c’est James Suckling qui le dit, alors …

Après, avec l’aloyau et les pommes de terre sautées, l’un de mes vins préférés au monde, Sine Qua Non Against the Wall 1996 à base de grenache, un peu de syrah, quel vin, quel plaisir, olives noires, se boit sans fatigue, appelle le magnum. Comparé à Valandraud 1996 qui est actuellement un très très grand vin. Merci à Jean Marc Quarin de l’avoir pressenti il y a 15  ans déjà ! Ne pas oublier que 1996 est grand dans le Médoc, vive nos cabernets francs

Après, à la demande « générale » d’un de nos amis né cette année là, à l’aveugle encore, et tout le monde à trouvé la décennie, mais pour l’année c’était difficile d’imaginer  le 1968 de Biondisanti Brunello di Montalcino, vin encore très vivant, poivre blanc, intérêt historique plus que plaisir comme souvent les vins vieux.

Mon ami François Audouze dira que je n’y comprends rien, que je ne suis pas éduqué, et moi je lui dirai que je préfère les goûts de sa fille !

Pour se mettre en forme et pour finir une goutte d’Armagnac 1979  de la famille Fezas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires