Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 08:50

Parution des premières notes de James Suckling et de belles notes pour mes vins et ceux de mes amis.

1er jour avant UGC,  tous nos exposants sont en forme  à par Jean Michel Deiss bloqué par une maladie de gourmand, je connais ça moi aussi, la goutte !

Nos vins se gouttent plutôt très bien, nous avons eu pas mal de monde, quelques journalistes dont  José Penin, toujours aussi curieux et heureux, Georg Drescher, des blogueurs et blogueuses –Facebook family dont la grande Hélène Worldwine.com, anthocyanes.fr, des amis restaurateurs belges, français, voire bordelais comme notre Kinette Gauthier adorée, des acheteurs , encore des gros et grands distributeurs japonais, tawainais, ukrainiens, américains et le staff du plus grand distributeur français, une chaine de magasins et même des cavistes de Saint Emilion.

A midi, j’ai eu le plaisir de goûter un verre d’un magnum de Croix de Labrie 2008  tout à fait délectable et un verre de Lynsolence de l’ami Denis Barraud.


A table le soir, après une série de Meursault Buisson Charles tout à fait à mon goût, Valandraud blanc 2010. Ensuite, à l’aveugle et l’on s’est bien amusé : Smith Haut Lafitte 2009  et Valandraud 2009, 2 styles très différents, 2 bébés pleins de promesses , quel millésime !

Après, j’ai refait le coup du magnum servi dans 2  carafes. Ce coup-ci Valandraud 2003 qui a été découvert dans 2  verres , bravo, ça va être dur de recommencer ce petit jeu avant longtemps.... Le 2003 était  remarquable, le magnum c’est vraiment le top pour le vin.

Après, à la demande de Didier, 3 vins, et là ce fut impossible  de découvrir, sauf Gilles pour L’Interdit de Valandraud 2000 comparé à la très bonne bouteille de Léoville Las Cases 2000 et le vrai « incroyable » rapport qualité-prix « Thunevin » Compassant 2004 !  Sur le dessert, à l’aveugle, Yquem 2005, une gourmandise.

Le repas : Pata Negra, omelette aux truffes ( très bonne truffe), gigot haricots verts plats, brie aux truffes, remarquable là aussi et fraises et framboises.

La nuit fut courte mais bercée par les bonnes notes de James Suckling.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires

Olivier Retière 08/04/2012 15:14


J'ai eu l'occasion de déguster les Meursault 2010 du domaine Buisson-Charles...un régal!