Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 15:33

Dans la dernière revue de presse éditée par le Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon, Sud de la France (cher à Monsieur Geroges Frêche), le président Fabrice Rieu parle d’optimisme, de nouveau message.

Qu’il en soit remercié, ainsi que les journaux qui parlent régulièrement du Roussillon, car s’ il est sûr qu’il s’y passe quelque chose de bien, dans cette belle région, encore faut-il que cela se sache.

 

J’ai récemment goûté avec un journaliste, juste pour qu’il ait un avis, quelques uns de nos vins.

Tout d’abord, l’entrée de gamme avec :

Calvet Thunevin Constance 2003  un peu fatigué

Calvet Thunevin Constance 2004  surprenant de puissance, bien

Calvet Thunevin Constance 2005 le niveau progresse, complexe et fin

Thunevin Calvet Constance 2006 plus fermé

 

Ensuite

Calvet Thunevin Dentelles 2005  très bon, riche et équilibré

Calvet Thunevin Hugo 2005  richesse et concentration, avec un équilibre acide superbe, une grande bouteille

 

Et notre très haut de gamme

Calvet Thunevin 3 Marie 2004,  un cent pour cent grenache, noir comme l’encre, une finesse de tanins, une classe folle pour un vin à ne pas mettre dans toutes les bouches, capable de rivaliser avec les grands espagnols, australiens, ou vins de Napa !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires