Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 15:09

Repas il ya  quelques jours  à la maison pour la 1ère présentation du millésime 2013 au premier critique venu à Bordeaux, l’occasion de goûter en vrai Sansonnet 2013, remarquable, Barrail Saint André 2013, Valandraud, Virginie de Valandraud et le 3ème vin en 2013, ainsi que notre blanc.

Sansonnet, c’est pas un scoop, remarquable terroir et travail haute couture, capable de fournir un vin qui sera l’une des réussites du millésime.

Barrail Saint André 2013, dans la ligné de 2011 et 2012, le talent du consultant et l’énergie de la nouvelle responsable familiale : ceci explique cela.

Nos vins ne poseront pas de problème, une bonne surprise avec le blanc 2013 tout à fait réussi .

A table, à l’aveugle : Haut Brion 1994 et Valandraud1994, la première bouteille était légèrement bouchonnée,  le fabricant de bouchon Royale des Lièges nous livrait de très beaux bouchons, mais à cette époque, il y avait bien plus de problèmes que maintenant… Ce bouchonnier n’existe plus !

1994 Valandraud et Haut Brion sont encore bons, mais plus tellement au goût du jour. Les 2 vins suivants étaient en 2009 Vieux Château Certan et Sansonnet et totalement en phase avec nos goûts actuels, en tout cas ceux des invités ce soir là.  Sansonnet 2009 était tout simplement remarquable et ce n’est pas la première dégustation à l’aveugle où ce vin surprend ! De plus, le prix de ce vin, si on le trouve est très très favorable. La bouteille de Vieux Château Certan n’était pas à la hauteur de ce que j’avais goûté en primeur( ce vin m’avait estomaqué). Peu être un problème de bouchon ? Il m’en reste une bouteille qui sera ouverte à l’aveugle à la 1ère occasion.


Valandraud 2011 pour finir, je pense que nous avons très bien fait de demander à Michel Rolland de nous aider à faire le meilleur Valandraud possible. Son talent n’est plus à prouver et ce Valandraud 2011 saura convaincre les derniers mécréants !


Présentation en début de semaine  à Château Talbot des 2013, Talbot , Connétable et Caillou Blanc.

Talbot 2013 très réussi, net, mûr et très buvable, je n’ai pas recraché. Hélas petite production… Et le 2012  présenté pour l’occasion est tout simplement conforme au coup de cœur de l’année dernière.

Le repas offert aux négociants et courtiers de la place, toujours sympa, nous permet de commencer à parler de ces 2013, des achats, des prix, des qualités et de tous les bruits, nouvelles ; un vrai moment de plaisir grâce à nos hôtes.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires

vins de loire 26/03/2014 06:43

permettez moi de vous dire que les old valandraud sont bien appréciés!

laurentg 14/03/2014 16:04


Je vois ...


Ils n'auront jamais le plaisir de l'immense Bel Air Marquis d'Aligre 1947, encore très alerte (j'ai eu la chance de le croiser 3 fois).

laurentg 14/03/2014 15:15


"1994 Valandraud et Haut Brion sont encore bons, mais plus tellement au goût du jour. "


Que signifiez-vous plus précisément, Jean-Luc ?

Jean Luc Thunevin 14/03/2014 16:00



Old style pour moi mais sans doute totalement "in" pour mon ami François Audouze. Le goût de mes clients aujourd'hui est à 90 % pour le goût de fruit mûr, et seulement 10 % intéressé par les
arômes d'évolution, sous bois, etc....