Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 décembre 2010 2 14 /12 /décembre /2010 16:59

Hier soir avec des amis, repas tardif à Blaye et, comme il  faisait très froid, j’avais emmené des vins du sud, tous capables de réchauffer nos cœurs et l’ambiance.

Clos del Rey 2002, Mas del Rey 2002, Dentelles 2004 de Calvet-Thunevin, Constance 2004 et 2005 et même un magnum de Vieille Cure Fronsac 1996  fort bon (pour un Bordeaux )


Le bon moment pour boire ces vins du Roussillon pour moi, c’est maintenant quand il fait froid : on dirait que le soleil pénètre dans nos veines. Je parle bien sûr des vins du Sud qui ont la gueule de l’endroit, pas ceux qui veulent rester froids, ceux là doivent être bus l’été 

 

 

soleil-petite.jpg


Hier aussi à 11 h, dégustation de nombreux lots de vins de chez nous : Bellevue de Tayac avec un 2010  enfin de compétition (il suffisait d’attendre), des lots de 2010 à Saint Emilion hors concours, et encore avant malo, tout ça ! Les 2009, lots de 3ème et 2ème vin sont en train d’être remontés en cuves, l’élevage en barrique est terminée eux.

Le Valandraud, lui, a encore quelques mois à passer dans nos bonnes barriques neuves, comme dirait l’ami Hervé Bizeul qui provoque des débats sur la passion du vin : la barrique neuve si c’était moins bon, pourquoi est ce plus cher que la vieille barrique ? Je ne suis pas sûr qu’il ait dit ça, mais moi c’est ce que je dis aux visiteurs qui se font bourrer le mou avec les propos anti-barriques neuves, comme si c’était aussi simple.

Il est sûr en tout cas que nos fabricants de barriques travaillent bien mieux et que rares sont les élevages où le bois neuf est gênant.

Avis très personnel et non négociable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires