Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 17:33

 

Bon, je suis passé à côté de cette info, écrite par François Mauss au sujet de la dégustation de la cuvée de Reignac avec des 1ers crus.

Je cite :  sur la moyenne de 7  millésimes bordelais dégustés par le Grand Jury Européen, arrivent en tête Ausone, Pavie et Valandraud » :  pas si mal pour Valandraud et surtout très bon pour Saint Emilion  qui montre là son niveau, et nous pourrions rajouter encore quelques crus qui sont au top de Bordeaux comme Angélus, etc…

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Vanessa 09/01/2012 13:02


Merci pour l'information. J'approuve Nicolas, on trouve vraiment pleins d'infos sympa sur votre blog. Et c'est vrai que pour un Valandraud, ça fait plaisir de le voir dans ce peloton de tête.

Nicolas 07/01/2012 20:26


D'accord, merci pour l'explication.

mauss 07/01/2012 18:17


Nicolas :


Nous faisons allusion ci-dessus à une compilation de 7 sessions du GJE réalisées par le passé, sur plusieurs années et avec 7 millésimes différents, cette compilation étant le résultat
statistique sur 7 millésimes donc des vins dégustés.

Nicolas 07/01/2012 13:39


Encore bravo pour votre blog toujours bien rempli d'informations intéressantes et bonne années 2012 à venir.


J'aurais souhaité savoir de quelle dégustation vous parlez puisque le Balthus n'était pas comparé à ces vins prestigieux lors de cette session de fin d'année du grand jury européen où 6
millésimes étaient décortiqués.

mauss 04/01/2012 17:55


C'est sûr que sur l'échelle d'amour des bordeaux aux USA, la rive droite se défend beaucoup mieux - côté image et RQP - que les grands classiques de la rive gauche pour lesquels les amateurs ont
un mal fou à accepter la grimpette des prix de ces dernières années.


Mais faut faire gaffe quand même et revenir à des valeurs bien plus raisonnables. Il n'y a pas "que" des millionnaires chinois : il y a des amateurs de longue date qui se sentent floués. C'est
bête avant tout de négliger un tel capital. Il faut corriger cette tendance fissa.


Pour revenir à ta citation : oui, sur la moyenne de 7 millésimes dégustés au GJE, c'est le trio de tête : bravissimo !