Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

10 octobre 2014 5 10 /10 /octobre /2014 10:00

Dans l’édition spéciale régionale, un titre à la Marianne : "Vignobles, les secrets d’un fabuleux business."

Ce mot, business, négatif d’entrée de jeu, circulez, parlons de ce qui ne marche pas, des rubriques sur l’argent-roi, les chinois, du rififi à Saint Emilion… ça ne vous rappelle rien ?


Bon, encore des photos dramatiques, des collègues producteurs en train de poser devant des tas de ceps morts installés près des vignes, un cimetière de ceps morts à ciel ouvert, sûr c’est fort comme message bio  et c’est bien pour l’écologie des vignes voisines et la transmission des maladies du bois !


Me concernant, une affirmation interrogative (si, si) : je serais heureux du malheur de mes voisins des Côtes de Castillon car je pourrais en profiter pour tout acheter ! Rien que ça … Et je pensais la paranoïa réservée aux riches. Madame Florence Cardoso ne m’aime pas et elle sait ce je veux faire (mal).


Je me serais également autoproclamé « mouton noir », on aurait pu rajouter  autoproclamé Bad Boy et garagiste ! Pour mémoire, voici un extrait d’un commentaire de Robert Parker : «…. A terrific effort from bad boy and leading garagiste, Jean-Luc Thunevin, and his sidekick, Murielle Andraud ….» et le titre d’ un article du Wine Spectator : “Bordeaux’s Black Sheep : 20 years after launching the garagiste movement, Jean Luc Thunevin is still pushing the envelope”

Ce qui n’empêche pas , il est vrai, que je m’amuse de ces qualificatifs que je trouve plein d’empathie, que j’en joue commercialement et que cela marche bien pour revaloriser des vins qui seraient plus difficiles à vendre, un péché sans doute.


Dans ce portrait, je n’aurais jamais contesté le moindre arpent de l’ordre viticole, preuve que le travail d’investigation s’est focalisé sur mes prises de position actuelles, favorables au classement car, à la posture d’opposant (ref. Interdit de Valandraud) permanent, je préfère désormais une intégration paisible dans un milieu qui m’a beaucoup donné; sans doute que je passe, comme c’est l’usage, d’une jeunesse révoltée à une vieillesse bourgeoise, comme beaucoup de soixante-huitards.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

mauss 10/10/2014 20:30


Evite, Jean Luc, de donner de l'importance à l'insignifiant.