Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 14:13

D’abord la bonne nouvelle : 92-95,  soit la 2ème meilleure note du millésime derrière Cheval Blanc qui a 93-96 ! Et notre vin a de plus été goûté à l’aveugle et non à la propriété.

Hier jeudi, pas mal de monde encore, une belle fréquentation, surtout à 12 h30. C’est vrai que Serge et ses aides font des miracles !

DSCN1615.JPG

 

Tout est frais et bon et les bouteilles offertes par quelques amis exposants rendent le moment plus que convivial, même s’il y a toujours quelques copains qui ne comprennent pas  l’esprit du lieu où il faut un peu se lever, se servir et laisser se servir tout le monde. Tant qu’on peut rester comme ça, ça va – sachant que si c’est gratuit pour tous ceux  qui sont présents, ce sont les exposants qui payent.


J’ai passé toute la matinée avec une télévision hollandaise et un collègue  hollandais et viticulteur possédant un vignoble à Saint Romain La Virvée : La Tulipe de la Garde. Le sujet : vin de garage et grand cru de Saint Emilion, c’était vraiment très sympa et mon collègue a un charisme et une gueule pas négociable et pose des questions avec un esprit très "français".

md_372017_8486854d5bb2a1b3c0553a053e6c3b02-copie-1.jpg

 

 


Le soir, quelques journalistes et aucun repas, couché comme les poules en pleine forme ce matin pour apprendre par Christophe que les meilleures notes du Wine Spectator sont sur le site ... et James Molesworth me semble avoir bien vu les qualités du millésime sans considérer les prix et l’ambiance économique (Vieux Certan, Cheval Blanc, Clinet par exemple).  Valandraud sort en général plus que bien chez  la plupart des critiques déjà publiés, c’est souvent le cas  dans les millésimes compliqués.

Chez James Suckling 93-94, chez Jean Marc Quarin  92/100, Desseauve a cité Valandraud parmi les grands vins et a particulièrement aimé Clos Saint Julien, Haut-Carles, Pressac et Faugères  ( vive Terre de Lisse !)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires