Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 11:50

 

Comme déjà écrit, notre assureur crédit nous a envoyé ce courrier hier :

 

« Vous voudrez bien nous indiquer par retour l’encours que vous avez sur le client référencé ci-dessous :

CLIENT xxxxx

 

Encours à ce jour :

Date de l’échéance la plus lointaine :

Montant des commandes non facturées :

 NB : Sans réponse de votre part sous 8 jours, nous procéderons à l’annulation de cette option. »

 

 

Le dicton concernant les banquiers qui n’auraient à offrir un parapluie qu’en cas de beau temps, peuvent aussi être de circonstance pour les assureurs.

J’aimerai que le gouvernement français, capable de promettre toute l’aide possible à nos amis japonais, puisse intervenir auprès de nos assureurs (en les rassurant).

Ce n’est quand même pas difficile d’être cohérent !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

Patessa 19/03/2011 09:44



Les assureurs essaient de se désengager des cautions qu'ils apportent aux vendeurs lors des transactions avec le Japon. Le gouvernement est près à aider le Japon, les assureurs s'enfuient en
lâchant sciemment ce marché. Comme d'habitude...



ED 18/03/2011 12:02



Pour moi, ce billet n'a strictement aucun sens. Suis-je le seul ?