Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 13:55

A Hong Kong toutes les chaînes d’hôtel incluent des restaurants avec de grandes « marques » : Michelin, Ducasse, Robuchon, Gagnaire, Jean George, etc…

Par exemple, au Four Seasons, le Caprice recevait un chef 2 étoiles du Sud de la France, repas excellent.

Il y a aussi ce restaurant où j’avais déjà mangé il y a quelques années lors d’un repas organisé pour quelques amateurs de mes vins par notre client : le Luk Yu Tea House, 25-26 Stanley Street à Central. Ce restaurant, très ancien, sert une cuisine traditionnelle de Hong Kong, au service suranné avec des serveurs dont certains doivent avoir plus de 65  ans. Ce qui donne à cette cuisine délicieuse, un goût de l’ancien temps : celui d’avant 1940.....quelle ambiance avec des clients qui se connaissent tous et ce lieu semble vouloir rester hors du temps encore pour longtemps. Dans l’assiette, pigeon, poulet, poisson et ormeaux, avec Valandraud 2003.

 

Hong Kong-petite ville où, tous les jours, j’ai rencontré dans les rues ou dans les hôtels, des gens que je connais : par exemple mon ami Marc Dworkin, de passage pour le commerce de ces vins, en compagnie d’un négociant connu de la place de Bordeaux, également le couple responsable de la communication de Château La Lagune venu  pour une vente aux enchères, car Hong Kong devient une place importante avec Londres et New York pour ces ventes.

 Le frère de Gil, muté dans une nouvelle banque à Hong Kong, était auparavant basé au Japon : signe des temps à venir ?

 



Rencontres avec la diaspora française, toujours prête à rendre service au négociant- viticulteur de passage.

Il est aussi évident de préciser que cette ville peut offrir des services pas chers : taxi à 2/3  euros, repas délicieux dans les petites restaurants à des prix angéliques  5/8 euros, mais le reste du temps, dans ces lieux à la mode, il vaut mieux avoir les moyens : petit déjeuner à 20 euros, repas à 150/200 euros et tout est à l’avenant.

Aurais-je cette fois trouvé le, les contacts qui feront la différence ? Ouvrir ici les portes du monde de Hong Kong et par extension celles de la Chine, est-ce qu’enfin ce coup-ci, malgré la féroce concurrence mondiale, j’aurai, comme au Japon hier, en Corée aujourd’hui, une place spéciale à Hong Kong ? Réponse rapidement, puisque Vinexpo se tiendra à Hong Kong en 2010.

Hong Kong est souvent dans le brouillard, une espèce de smog de pollution des usines proches de la Chine ouvrière, mais cette fois, j’ai eu droit à quelques jours de temps clair et même à du soleil, bon présage ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

rouan serik ali cherif 02/11/2009 17:19


ici a sidi chami votre nom de famille resonne toujours parmis les plus ages.

        un natif de sidi chami  vers la fin de la guerre.


                                               
ravi d avoir decouvert ce site.