Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 septembre 2013 3 18 /09 /septembre /2013 16:15

A notre table hier avec des amis, professionnels du monde du vin ( nous étions 5) : Valandraud Blanc 2012, et pour suivre, Valandraud rouge 2009 tellement facile à boire qu’il pourrait paraître simple, c’est l’apanage des grands vins et des grands millésimes, les 2009  se boivent trop facilement.


Pour suivre, un vin d’un millésime plus modeste – on dit « classique » à Bordeaux – Cheval Blanc  2004 tout à fait délicieux, belle couleur sombre, nez hyper complexe, vive le Cabernet Franc, bouche briochée, suave et épicée, un vrai succès dans ce millésime plus austère. Notre Valandraud 2004 est bien moins sexy, c’est un comble pour moi qui privilégie souvent  la sucrosité, l’opulence, notre 2004 est en fait très Bordeaux « rive gauche ».

Je blague, bien sûr, il y a aujourd’hui plein de vins des 2 côtés dans tous les registres, ici aussi rive droite, il y a des vins « faciles » et d’autres qui demandent du temps (Figeac, etc…)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires