Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 09:09

Les prix des Bordeaux 2009 primeurs mis en marché, c'est-à-dire 200 à 300 châteaux , seraient proposés avec une parité fixe entre euro et yuan chinois. Proposition qui ferait partie des accords France-Hong Kong qui ont concerné la suppression des droits de douane sur les vins l’année dernière.

Cela permettra une plus grande fiabilité des prix de revente sur ce marché qui devient primordial pour Bordeaux et facilitera les décisions d’un grand client chinois qui aurait décidé d’acheter toutes les récoltes d’un 1er cru bordelais sur 3  ans (1er vin, second vin et même les crus annexes ? !)

Valandraud n’est pas encore totalement concerné, même si Hong Kong devient le 1er importateur de mon vin, les négociations se faisant en dollars Hong Kong.

 

Repas de l’année hier soir avec des amis : la salade d’endives et la terrine au foie gras de Michel Puzio du château Croix de Labrie et le Meursault Goutte d’Or 2008 pour un accord parfait. Après, omelette aux truffes et un Cheval Blanc 1950 d’anthologie pour être en osmose avec les propos de Mr Thienpont qui compare le Vieux Château Certan 2009  avec le 1950 ! Puisse-t-il avoir raison !

Un Pétrus 1975 pour être en accord parfait avec le filet de bœuf et la purée de pomme de terre aux truffes. Que dire, si ce n’est que tout le monde à reconnu Pétrus à l’aveugle et les millésimes cités étaient 1971 ou 1975. Alors chapeau bas, mes invités étaient à la hauteur des vins servis à cette soirée.

Le brie aux truffes précédait la soupe aux fraises et framboises servie avec notre Maury Thunevin-Calvet 2007, remarquable.

Nous n’avons pas bu de Valandraud, la très rare bouteille de 1990 notée 100  sur 100 par le célèbre critique Jacques Luxey ayant été cassée par INAO, notre chat turbulent.

Les notes de Jean Marc Quarin continuent d’être diffusées sur son site et celles du Wine Spectator récompensent justement les « Stéphane Derenoncourt ». Aujourd’hui article sur le Sud Ouest sur Brigitte Chevalier qui propose son cru à la dégustation chez nous.

Beaucoup de monde à notre dégustation : les acheteurs et les journalistes bien sûr, et c’est un peu aussi le lieu où nos fournisseurs, tonneliers, banquiers viennent sentir l’ambiance.

L’UGC annonce 6000 professionnels, sans doute ne devrions nous en voir que 10% et ce sera déjà pas mal.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires

serge 02/04/2010 15:19



c'était uniquement pour vous permettre une saine gestion de vos stocks...... mais bon!.



serge 01/04/2010 21:43



après ce que vient  d'écrire Hervé Bizeul sur Valandraud 2009 (moi qui n'en ai jamais bu) je vais faire des économies et je viendrai un jour chez vous pour vous en acheter une bouteille
(je dis bien une bouteille)! Tope là?