Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2014 1 08 /12 /décembre /2014 17:26

Une semaine entre Shanghai, Beijing, Xian  qui est vite passée.

Le salon Decanter à Shanghai était très très bien organisé, avec une belle fréquentation et a servi de prétexte à ce tour avec mes 2 collaboratrices chinoises. L’occasion de rencontrer et d’organiser des repas d’affaires avec des clients, des  prospects et des amis.


Beaucoup de repas, beaucoup de vins servis et pas que les nôtres, ceux des collègues bordelais, bourguignons, de Chateauneuf , Ermitage, chinois, canadiens, australiens, espagnols, italiens… Les vins du monde entier sont comparés, bus et mis en cave pour le bizness, les cadeaux, la spéculation, mais aussi le plaisir. Des repas, français ou chinois, 2 repas de haute gastronomie, des grands vins, tout d’abord ce Pignan (Rayas) 2005 tout simplement délicieux, fin, grenache de référence, comme vous pouvez le constater une surprise pour moi ! (François Mauss, sors de ce corps !)


Après, dans l’ordre ou le désordre, un Stift Kloster Neuburg Chardonnay Eiswein 2011 au prix très doux, un Château Latour 1991 (si, si) bu avec plaisir et dont le nez était tout ce que j’aime dans ce cru, même s’il fallait le boire vite, vu le millésime et le nombre d’années c’est plus que normal. Ce tout grand Château l’Evangile 1998 capable d’abattre des montagnes et de faire battre nos cœurs, ce Two hands 2004 Lily’s garden  de McLaren Vale,  shiraz d’une puissance rare et pour finir ce vin d’un ami, le Moulin Galhaud 2009 qui peut rivaliser sans problème avec des pointures de Saint Emilion.


Des repas donc dont un niveau 2 étoiles Michelin, un plat surtout à base de homard et de très fines nouilles en ayant récupéré les sucs, un repas dans une gargotte d’une marché improbable de Xian, des moyens de locomotion divers, du métro au pousse-pousse, de la classe éco à la très belle classe affaire d’Air China où il est servi un vin du Château La Rivière, de la promotion pour mes vins : Valandraud, Bad Boy, Bad Girl, Beau père, les blancs de Valandraud, Clos Badon ; de la promotion pour Saint Emilion, pour les vins de mes amis, pour la Fine Bordeaux, les primeurs 2014 à venir, les vins dont je suis proche comme Fleur Cardinale, Sansonnet, La Vieille Cure, La Marzelle et pour finir un déplacement pour voir physiquement cette armée souterraine de Xian, le mausolée de l’empereur Qin avec ces milliers de soldats en terre cuite, visite que je rêvais de faire depuis longtemps.


Que dire pour conclure ? climat propice aux affaires, Bordeaux et les vins sont vraiment appréciés, les Chinois rencontrés souvent très attentionnés et francophiles, juste ce problème de pollution vraiment visible, sauf à Pékin où le beau temps et le vent avait dégagé l’atmosphère, avec des températures jusqu’à moins 15 !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

Vinotrip séjours oenologiques 09/12/2014 13:07


Merci de nous avoir fait partager votre expérience et votre vision à travers cet article, très instructif.