Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2013 5 30 /08 /août /2013 15:43

Voici le commentaire que JB a posté suite à mon billet d’avant hier :

« ….Jean-Luc il serait agréable et utile de connaitre votre avis sur ce projet assez fou ? pourquoi assez fou ? pour qui ? ...pour la chine ou pour le devenir  du vignoble européen et tout
particulierement le vignoble français ?? Bon nombre d'articles de presse qui traitent du developpement du vignoble en chine sont souvent écrits par des "journaleux" qui n'ont pas foutu les pieds en chine ou si peu ...avec les voyages et les notes de Sopexa et autres ...mais pas de "vision" à moyen terme, pas d'analyse ...
Votre analyse et votre avis seraient, au moins sur ce projet, des plus utiles !...
sauf bien sur ...."secret professionnel"  !!! »


Le terme « assez fou » est chez moi plutôt positif, admiratif, ayant failli commencer mon premier emploi non pas dans la banque, mais comme infirmier psy à l’hôpital de Vauclaire à côté de Montpon Ménestérol !

Plus sérieusement, j’aime la folie des gens, les projets qui paraissent voués à l’échec , je suis le premier à donner l’exemple d’une vie assez folle. Je considère que le projet de Rolland en Argentine « los siete » de réunir 7 investisseurs et bâtir à partir de rien un vignoble de près de 800 hectares pouvait paraitre fou et pourtant il a été réalisé et fonctionne, avec en plus de bons vins.


 Pour ce qui est de la Chine,  ce qui est fou, c’est la liberté d’entreprendre, la vitesse de réalisation. En France, je  ne pense pas que cela soit possible. Et, de plus j’aime à dire partout où je vais que, si j’étais du pays où je me trouve, moi aussi je ferai tout pour faire le meilleur vin du monde, et c’est peut être pour ça que le projet Orenda a fait appel à moi (voir  Chinadaily.com du 24/08/2013)


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires