Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 17:44

Jeudi 1er Novembre, j’étais invité avec Murielle à participer à un repas organisé par Silvio Denz, propriétaire de Château Faugères ( et de Lalique), avec comme thème les 1998 de Saint Emilion. Autour de la table, 12 personnes dont René Gabriel (Bordeaux Total et WeinGabriel), le propriétaire de Canon La Gaffelière et La Mondotte, Silvio Denz et Alain Dourthe pour Faugères et Peby Faugères.


Apéritif avec Dom Pérignon 2002 et ensuite, sur un repas sans chichis, la dégustation  à l’aveugle de 12 grands vins de Saint Emilion 1998 et un vin « pirate » (il s’agissait de Pétrus 1998).

A part 2 vins décevants, 10 vins se goûtaient plus que bien, tous de grands vins, encore en pleine jeunesse, aux caractères différents, plus ou moins noirs, concentrés, modernes, classiques, fins, mais vraiment ce fut l’une des meilleurs dégustations faite par Murielle et moi depuis longtemps – et pourtant il faut mettre la barre haute pour nous surprendre !


Ces grands vins de Saint Emilion 1998 sont faits pour être encore meilleurs dans les années à venir. Qui a dit que les vins de Bordeaux « modernes » ne vieillissaient pas bien ? Valandraud (celui que j’ai préféré, ouf !) a fait une bonne « prestation », merci Silvio.

Comme, en plus, ils avaient encore soif, René  a fait servir un magnum de Le Pin 1996 totalement délicieux. Quelle soirée !

 

Liste des "concurrents" :

Chateau Ausone 1998

Château Cheval Blanc 1998

Château Angélus 1998

Château Figeac 1998

Château Pavie 1998

Château Canon La Gaffelière 1998

Château Troplong Mondot 1998

La Mondotte 1998

Château Péby Faugères 1998

Château Tertre Roteboeuf 1998

Château Valandraud 1998

Petrus 1998 (pirate)

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires