Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

14 janvier 2010 4 14 /01 /janvier /2010 15:37

Mon « mauvais » caractère fait que François Mauss voudrait me faire croire qu’il doit prendre des « précautions » pour parler en bien de Valandraud ; et c’est vrai si j’en crois son dernier commentaire sur le blog du Grand Jury Européen où lors de son dernière repas pris au célèbre restaurant Laurent à Paris ,les vins servis à l’aveugle et surtout Valandraud l’avait surpris par sa finesse, sa structure, sa complexité, son velouté.


N’en rajoutez plus, Monsieur François Mauss !


Ah si, 2 choses : j’ai ma réputation à tenir et avec les années c’est de plus en plus dur ! Pourquoi êtes vous surpris, surtout vous qui, à presque chaque fois au Grand Jury Européen classez Valandraud tout en haut, je crois d’ailleurs que si l’on faisait la moyenne de toutes vos dégustations, Valandraud serait classé dans les  5 premiers ?

En fait, c’est la force de l’image véhiculée (vin de garage oblige…) par Valandraud qui, jeune, est souvent un peu fermé, mastoc, mais qui, bu à bonne température et carafé si trop jeune, bu autour de ses 10 ans, déçoit rarement, en tout cas à l’aveugle. Et donc merci pour vos dégustations qui m’aident à confirmer encore et toujours le statut de Valandraud aux malfaisants et autres mécréants.

La 2ème chose c’est, quel est le millésime de Valandraud bu ? car la photo n’est pas assez nette pour déceler le millésime même si je sais qu’il s’agit d’un vin antérieur à 2003. Peur être le 2001 ?

Merci François, je ne suis toujours pas blasé par tes compliments .

Partager cet article

Repost0

commentaires

mauss 14/01/2010 20:31


C'était un 2001 et mon étonnement venait, vient de la typicité qu'il a pris si rapidement : je veux dire une réelle finesse en finale.
Popur le reste, tu sais aussi qu'une dégustation à table est bien différente d'une dégustation type GJE. Donc, là aussi, l'environnement bourguignon (comme souvent chez toi d'ailleurs) pouvait le
pénaliser injustement. Ce ne fut pas le cas et, c'est clair, ton cru fait partie des tout grands.


laurentg 14/01/2010 16:18


Dans mes modestes tablettes, Valandraud 97 est au top du millésime, tous crus confondus (en tout cas dans les instantanées que j'ai eu la chance de vivre et de consigner).

Pour 2004, j'en suis moins convaincu, du moins aujourd'hui.