Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 13:42

Bu :

 

Echezeaux 2007 Grand Cru de Bruno de Saunay-Bissey, bu avec plaisir avec Murielle et Lionel, notre  invité lyonnais, moi encore sur ma faim, ma soif devrais-je dire, en tout cas, la bouteille a été bue facilement ! J’ai du mal avec l’élégance, j’aime les vins plus concentrés, c’est sûr.

Avant, nous avions bu un Meursault 2008 de Pierre Boisson, il n’ y a pas que moi qui  ai un nom prédestiné ! Vin très citronné, agrumes, vif, bon.


Lu :


Sur le blog du Grand Jury Européen des commentaires de François Mauss sur le règlement accepté par Saint Emilion et l’INAO avant signature du ministre et des responsables (mais non coupables) concernés. Pas mal de réflexions et je pourrai en rajouter une, sans doute paradoxale.

Les opposants à ces nouvelles règles du jeu sont si différents, certains étant des stars, icônes incontestables et d’autres si peu connus que je n’ai pas vendu une seule de leurs bouteilles en 20 ans, que je me dis… que ce règlement ne doit pas être si mal 


En tout cas, j’ai déjà écrit à propos de ce classement qu’un stagiaire aurait suffit,  on utilise les règles du classement de 1855 – pourquoi notre rive veut tellement être différente ? – on y rajoute les statistiques de Bertrand Le Guern et on a notre classement que certains imaginent égalitaire !Alors qu’un classement c’est tout le contraire : on classe les meilleurs, mais ça, c’est une autre histoire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

laurentg 25/01/2011 14:23



Jean-Luc,


Vous montrez bien avec ce pinot noir combien la notion de digestibilité est complexe.


La concentration sans élégance est un piège. C'est sans doute pourquoi je préfère les vins rouges italiens aux vins rouges espagnols.