Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 13:41

J’ai récemment lu ce livre, offert par un ami, (durant ce week end de tempête du 27 au 28 février) et écrit par Roald Dahl et avec ce titre « Bizarre ! bizarre ! »

 

Et un pari, lors de la dégustation à l’aveugle de ce Branaire Ducru 1934, était bien sûr le prétexte à offrir ce livre à tout amateur de vin (et de Branaire Ducru) et de dégustation à l’aveugle.  Mais ce n’est pas que ça, « Bizarre ! Bizarre ! » c’est aussi beaucoup d’absurde, de fins tragiques, méfiez vous du caviar si vous êtes amateur d’art, essayez de ne pas confondre un employé de maison à moustache avec un gentleman, voire celui qui porte des lunettes avec un américain….

 

Nous avons reçu pas mal de monde, Coréens, Américains, et donc repas à la maison ou aux Marronniers à Montagne avec de belles bouteilles : La Grande Barde 2005, Château Saint Georges 2003, Beau Soleil 2006 (à prix angélique) et un grand cru classé 1995 qui, heureusement, fait aujourd’hui très bon.

A la maison : des Blancs, des 2009, Compassant 2004,  Clos du Beau Père 2006 et Sabines 2006  et surtout Lafite Rothschild et Valandraud 1998, très différents l’un de l’autre. Et dire que l’on considère Valandraud comme un vin concentré ! Il faut goûter ce Lafite Rothschild 1998 qui est encore trop jeune à boire aujourd’hui !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

laurentg 15/04/2010 09:47



http://www.alapage.com/m/ps/mpid:MP-0B220M1328241#moid:MO-0B220M2662380


A Tôkyô, un dimanche après-midi, deux hommes absorbés dans la dégustation cérémonieuse d'une très vieille bouteille de Bourgogne - un rarissime Romanée-Conti 1935 - usent des gorgées comme de
ponctuations, et poursuivent jusqu'à la lie le long texte désordonné de leurs souvenirs.
En découle une lecture éblouissante de la vie : on plonge avec délices dans l'intimité d'un grand vin, dans le secret de rêveries amoureuses, riches de la saveur d'un amour endormi, d'une femme
aux contours effacés et au parfum évanoui...



laurentg 13/04/2010 17:41



Lu cette nouvelle pleine de suspense, "le connaisseur", il y a quelques années.



Christophe Chateau 13/04/2010 15:43



Un petit beurre des touyous !!!!