Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 12:58

Mardi 27  avril 2010 : à midi repas annuel offert pour les courtiers et négociants bordelais clients des vins de Bernard Magrez : Pape Clément rouge et blanc, Grands Chênes, Magrez Fombrauge et Fombrauge rouge et blanc. 

Avant le repas, délicieux, et les vins de la maison, dégustation des 2009 qui sont tous très réussis. Bernard Magrez nous a parlé de sa communication et d’amitié, de Montaigne et La Boëtie.

Le soir, nous étions invités à un repas au restaurant de Jean Marie Amat à Lormont (Château du Prince Noir). Repas où l’on a parlé de Spinoza, d’amitié là aussi rapide, trop rapide la vie : ces moments passent trop vite. La dorade royale était… royale, le Cristal Roederer 2002  sublime, un mas Daumas Gassac blanc 2008, heureusement suivi d’un Carbonnieux blanc 2008 J, une belle bouteille de Mouton Rothschild 2003, ce millésime est vraiment atypique, et pour finir joyeusement un Lalande Borie 2005 et là, vive ce millésime !

Les notes de Parker sont arrivées avant et pendant le repas, ce qui l’a rendu plus joyeux pour Murielle et moi, puisque pour la première fois depuis 1991 nous avons une note pour Valandraud 2009 qui dépasse  les 95, avec un 95-98.

Plein de bonnes notes pour les vins de mes amis, dont le remarquable pouvoir de Robert Parker va  booster  les ventes pour les crus les moins connus.

Dans le même numéro du Wine Advocate, Peter Sisseck « cartonne ».

Pingus 1997  a eu 99,  Flor de Pingus 94 et Amelia 97. Bravo !

 

Maintenant, il n’y a qu’a attendre les mises en marché, les prix et les quantités….

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires