Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 15:05

Notre petite entreprise a choisi volontairement d’être « normalisée », paradoxe - s’il  était besoin de le surligner pour être obligé de préciser – volontairement et en plus on signe et on persiste avec  les normes 9001 et 14001, en attendant la prochaine norme ISO 22000.

Il faut accepter d’être contrôlé, et il est sûr que le fait d’être volontaire rend l’acte plus acceptable, positif pour le contrôleur et le contrôlé. Nous sommes donc normalisés !


Le bon bilan financier et comptable de l’entreprise pour 2013 est disponible pour nos banquiers, banquiers qui ne sont plus source de stress car ayant, suite à un audit, pris pleinement conscience de la valeur de mon entreprise, ce qui est loin d’être le cas de la Banque de France qui nous met une notation à destination de nos interlocuteurs financiers : F4, la lettre correspond à notre chiffre d’affaires (F = chiffre d’affaires entre  7.5 et 15  millions), l’année prochaine nous serons probablement E (entre 15  et 30 millions) et surtout le chiffre 4 qui veut dire, comme là l’école et au collège, acceptable.

J’avais sur mon bulletin de notes « peut mieux faire », je le prends comme tel et j’en ai même fait un cauchemar cette nuit : acceptable, vous avez dit acceptable ? Stromae pourrait en faire une chanson !

20 ans de bilans positifs, 20 ans de non distribution des dividendes car remontés au capital.... "Acceptable"  malgré la fourniture de notre audit à la Banque de France. Il est vrai que je n’ai pas payé pour l’étude analytique Géode.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Freewind 03/02/2014 16:03


Il faudrait former tous ces ronds de cuir au Business Model, qu'ils comprennent ce qu'est créer de la valeur, leur faire sortir le nez des formalisations comptables (sans évidemment croire que
ces dernières soient à oublier).