Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 11:51

Est-ce que la France ne devrait pas élire roi de France Mr James Cameron qui, avec les recettes de son film « Avatar » pourrait rembourser une partie de la dette de notre pays ?

Je ne veux pas la jouer « petit bras » mais moi qui me posait la question de la solvabilité de nos pays et de la France en particulier, voilà pas qu’il suffirait que Luc Besson nous sorte un blockbuster à l’américaine pour effacer d’un trait (s’il nous en faisait cadeau  )  avec ses bénéfices toute la ligne des agios dus à la mauvaise gestion de nos gouvernements successifs.

 

La France devrait 1400 milliards d’euros (84 % du PIB !)

Avatar a fait gagner 2 milliards d’euros à James Cameron. 700 films de plus et hop, nous revoilà créditeurs ! Bon c’est vrai qu’il faudrait que James Cameron accepte de devenir Français et qu’il travaille plus de 700  années … Mais bon, les chiffres, c’est les chiffres.

 

Heureusement, en France on a des talents : Marc Simoncini, créateur du site de rencontres Meetic, veut investir 100 millions d’euros dans des start-up françaises.

Moi qui l’avais rencontré rapidement lors de l’enregistrement de l’émission télé de Mireille Dumas, j’avais été impressionné par ses angoisses existentialistes qui dépassaient les miennes.

Je vois qu’il est totalement guéri. Moi pas.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

dworkin 28/01/2010 13:37


Jean-Luc,

Tu me feras toujours rire et sourire!

1) Essaye de rencontrer Cameron et propose lui d'investir à St-Emilion car il est tellement "bankable!"
2) Demande à Luc Besson, qui est toujours PLEIN d'idées, un nom pour ton association de St Christophe!
3) Essaye de ne plus rencontrer de gens qui ont ou des problèmes existentiels plus importants que les tiens (enfin il  faudra que tu m'expliques comment!), ou trop d'argent à investir en
start-up dans d'autres domaines que le notre!