Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 11:50

Quand on prend l’avion à Bordeaux Mérignac pour un voyage de plus de 4 jours, nous sommes obligés de garer nos voitures au parking très éloigné P4, avec une navette (bus) qui fait les liaisons passagers-bagages avec l’aéroport.

Mais voilà, après un service qui a été plus que correct, avec des navettes toutes les 10 minutes, on est passé de manière sournoise à un affichage à 15 minutes et lors de mon arrivée ce samedi 13  novembre, à 20 minutes si j’en crois le numéro de téléphone (mal) affiché donnant le temps d’attente de cette navette. J’ai, ainsi qu’un autre voyageur furieux et très mécontent, attendu 30 minutes avec le car fermé garé devant nos yeux et le chauffeur qui devait être sans doute très peu intéressé par le service client, occupé à lire son journal au chaud, boire son café ou peut-être même son apéritif, son repas ?


Aucun mot d’excuse du chauffeur, et prise en otage d’un service privé.

Il faut, Messieurs, prévoir ces délais dans vos déplacements, au risque de louper l’avion à l’aller ou l'éventuelle correspondance avec un train au retour.

Pour info, le parking est payant (j’ai payé 60 euros pour les 12 jours), obligatoire, et  le service de navette lui est gratuit, mais dans ce contexte, je pense que la Chambre de Commerce de Bordeaux, en charge de l’aéroport devrait installer une boîte aux lettres pour recueillir les réclamations.

Il m’est impossible d’imaginer que cet état de fait perdure, au risque de voir le TGV nettement préféré à l’avion pour rejoindre Paris et son incontournable aéroport.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Cuvelier 17/11/2010 11:35



à Lille le le parking longue durée est moins cher (46 EUROS) mais malgré l'éloignement ( un bon kilométre) il n'y a pas de navette, conclusion le cout est d'environ 90 euros !!!!!!!!!



Willi Guschlbauer 15/11/2010 14:55



Sans parler de "l'affichage de la sortie" vers la Rocade. Nous sommes revenus la première fois d'un voyage de deux semaines tard le soir et nous avons pris un "certain temps" pour trouver notre
chemin, après un petit détour par 2 ou 3 sites industriels des environs.