Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 11:50

 

Apéritif d’avant fêtes : Angélus 1996, Tertre Roteboeuf 1995, un  Pomerol plutôt confidentiel, tellement que j’en ai oublié le nom, vin assez moyen malgré l’ambition affichée.

Un très bon Corton Charlemagne 2003  de chez Bouchard, un délicieux Charvin 2005, Chateauneuf du pape capable d’être « frais » avec des raisins mûrs, vous savez ce que je pense de cette recherche de fraicheur avec des raisins verts pour pouvoir  ici dire que là, ce vin du Sud a un équilibre et une aptitude à se boire facilement qui peut servir aux chercheurs qui ne trouvent pas, sauf auprès de media bizarrement convaincus, mais là, c’est une autre histoire, sans doute plus politique.

Tuer « le père » Parker étant un objectif clairement affiché…. Parker a mis 93 points à ce  2005  et 97  au 2007 !

Après ce Charvin, un Saint Prefert 2007 (noté 92 par Parker) plus dans le style attendu des Chateauneuf du Pape « modernes », il aurait du être servi avant .

 

eng.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans Dégustation
commenter cet article

commentaires

laurentg 24/12/2010 12:28



Vraiment pas convaincu par Angélus 1996 lors de notre verticale.


Moi, c'est Tertre-Roteboeuf 1990 que j'ai trouvé excessif dans sa recherche de maturité (et je me fiche de la note que lui a attribuée Parker).


Et les raisins manquant de maturité, je les décèle plutôt (qui à me tromper) chez Gauby.