Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2007 3 30 /05 /mai /2007 15:48

Un repas de gala (600 personnes) au Wynn  -  nous étions seulement  2 Bordelais présents (Pape Clément et nous), forte présence d’Espagnols, Italiens, Américains et Laurent Perrier.

Une dégustation très professionnelle au Mix d’ Alain Ducasse au 37ème  étage du très bel  Hotel Mandalay Bay. Que de grands professionnels, dont certains amateurs de Valandraud et partisans des vins de garage (nous ne somme pas très loin de la Silicon Valley…)

Le plupart étaient Français ou francophiles, et bien sûr parmi les vins présentés, Valandraud 99 et 98 ont eu du succès. Succès encore pour  le Blanc de Valandraud N°1 millésime 2004, Les 3  Marie 2004, et paradoxalement Les Dentelles 2004  qui a plu ici grâce à ses carignan et le coté « nature » et un peu sauvage qu’amène ce cépage si polémique. Goûté à l’aveugle, je ne l’ai bien sûr pas reconnu.

Voici la liste complète de nos vins dégustés par les participants :

N°1 Blanc de Valandraud 2004  Bordeaux Blanc

Lalande Couturier 2005  Bordeaux

Calvet Thunevin Constance  2004  Vin de Pays des Côtes Catalanes

Le Vin de Bob 2003  Bergerac

Château Haut Mazeris 2003  Fronsac

3 de Valandraud 2001 Saint Emilion Grand  Cru

Clos Badon Thunevin 2004  Saint Emilion Grand Cru

 

Haut Carles 2004  Saint Emilion

Château Haut Mazeris 2003  Canon Fronsac

Virginie de Valandraud 2001  Saint Emilion Grand Cru

Château Valandraud  1999  Saint Emilion Grand Cru

Château Valandraud 1998  Saint Emilion Grand Cru

Domaine Calvet Thunevin Dentelles 2004  Côtes du Roussillon Villages

Domaine Calvet Thunevin Hugo 2004    Côtes du Roussillon Villages

Et Les 3 Marie 2004

 

Et le soir, repas d’enfer dans ce beau restaurant où nous avons été particulièrement gâtés

 

Hier 29 mai, sur Arte (télévision franco-allemande typée intello) un reportage sur la mondialisation dans le secteur du vin. Bon, difficile de rester éveillé, pas de vrai fil conducteur, rythme lent, mais on  a pu y voir quand même quelques images intéressantes. Par exemple, notre ami et collègue bordelais Ginestet et l’élaboration de son vin de marque, les méthodes américaines pour enlever le trop d’alcool dans le vin , les Mexicains qui ramassent  à la tâche le raisin à toute vitesse  (de nuit), l’évolution d’un grand groupe mondial Constellation Brands (Mondavi-Corona-Hardy-Tsingtao, etc..) avec la segmentation de son offre, et surtout l’évocation du goût universel appelé ici goût de bébé pour le sucré et les additifs pour obtenir le goût vanillé dans le vin.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires