Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 09:58

Retour de Shanghai avec Laurent et Xin pour présenter notre négoce et quelques vins au SIAL.

Départ mardi 8 mai matin très tôt, Bordeaux Paris via Air France , puis Paris Shanghai par China Eastern (11 h de vol) où j’ai eu le plaisir d’être surclassé en 1ère, c’est à dire un fauteuil qui se met à 190°, style petit lit. Utile pour moi, car à l’arrivée avec le décalage horaire, la journée de mercredi avait 6 h de plus et nous repartions avec Xin à Shenzhen (2 heures d’avion de plus) pour un rendez-vous avec un client important pour signer un contrat de vente. Négociation complexe, interlocuteurs sympas mais difficile de savoir si malgré le contrat signé, nous aurons un bon partenaire, les 6 mois qui viennent nous le diront.

Retour le lendemain pour l’ouverture du SIAL où nous avions déjà quelques collègues sur place, heureusement que Laurent et  Xin avaient envoyé des invitations car il semble que sans cela nous n’aurions eu aucun contact intéressant : beaucoup trop d’exposants et beaucoup trop « d’amateurs » et quand on a un petit stand à côté de tant d’autres, les Ets Thunevin et 6 bouteilles exposées ne permettent pas de faire le tri parmi les personnes circulant dans les allées. Cela dit, c’est la 2ème fois que nous faisons ce salon, Laurent y était déjà allée il y a  2 ans. Nous avons eu quelques contacts intéressants, rencontré 3 journalistes et sans doute seulement 3 clients potentiels.

Cela valait-il le coup ? oui, si en plus de notre commande, nous concrétisons ces 3 nouveaux clients.

Nous n’avons pas trop eu l’occasion de faire les boutiques, du tourisme ou des bons restaurants (sauf un), car retour samedi soir et arrivée à Bordeaux dimanche à 14h, avec une correspondance ratée.

Aujourd’hui à midi, repas à la maison avec Staglin, un groupe d’américains et François Mauss.

Durant notre séjour en Chine, la campagne primeur s’est montrée plutôt calme et j’espère qu’il en sera ainsi cette semaine aussi car je repars aux USA (Boston et Las Vegas)

J’ai lu sur La Passion du Vin que mon blog ne parlait que de dollars et d’autosatisfaction : c’est vrai que j’ai fait évoluer celui-ci de manière rapide de « blog-du-propriétaire-de-Valandraud » à « blog-de-négociant-en-vin » car parler de ce que je ne fais pratiquement plus ( travailler dans les vignes : j’ai pas mal de chance puisque c’est Murielle qui s’en occupe) m’a paru moins utile  et déjà largement  pourvu  de blogs  de vignerons sympas et compétents, alors que je ne crois pas qu’il y en ait beaucoup de négociants.

Le travail de négociant étant simplement celui du commerçant, je vois mal comment je peux éviter de parler de dollars, yens, huans, euros, francs suisses … et comment je peux, moi qui adore ce métier, ne pas être optimiste, voire satisfait de mon travail (et de celui de mes collaborateurs que je ne crois pas oublier).

Sortie de Château du Tertre, hélas la trop petite allocation du château serait déjà 10 fois vendue…

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Dans les vignes
commenter cet article

commentaires

emmanuel 20/05/2007 22:06

On pense trop souvent en France, LE pays des ingénieurs, que faire est le plus difficile ...  Merci à vous de nous parler de la commercialisation des vins et de nous faire partager vos choix, déceptions et vos joies de négociants. La vente (mon métier) n'est pas facile (comme le pense beaucoup de techniciens) et est un vrai métier. Il necessite de vraies compétences qui n'ont rien a voir avec just eune bonne tchache...