Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2007 5 20 /04 /avril /2007 10:13

Sur les sites de  Decanter ou  Mark Squires, encore des discussions sur les vins de garages trop concentrés, trop noirs, et surtout les commentaires d’un Anglais  (que je ne pense avoir jamais croisé dans mes vignes) qui affirme que Valandraud 1995  est bien fatigué.

Même si je pense que chacun a le droit d’avoir un avis différent des autres, le mensonge, l’incompétence est toujours pour moi aussi désagréable.

A comparer la qualité des commentaires faits par des amateurs et des critiques qui eux sont célèbres car fiables, je peux même rajouter qu’aujourd’hui de Parker en passant par Jancis, Bettane, Burtschy, Tanzer, Tanaka, Dupont, Quarin, Gabriel et 90 % de tous les critiques  au goûts si différents, personne, même les professionnels de la place de Bordeaux, personne ne dis plus de sottises sur mon vin.

Mais il faut bien exister, surtout par rapport à Parker ou Jancis.

Le plus navrant serait de prendre ses désirs pour des réalités. Les vins de garage existent et existeront sous une forme ou une autre, et certainement  ceux dont le métier de commerçant consiste juste à proposer de grands marques sans faire de réel acte de vente, dans ce cas il vous vaudra mieux passer votre chemin. Les vins de garage ne sont pas toujours faciles à vendre, mais cela c’est un autre débat qui n’a rien à voir avec la qualité et tout le blabla « des jaloux malfaisants », comme dirait François Mauss.

Je remarque quand même que le sujet des vins de garage devient la spécialité de Panos Kakaviatos, alors que je croyais que c’était celle de Jeffrey Davies …

  

Sinon hier, avec l’équipe commerciale d’un grand négociant bordelais, dégustation de tous les millésimes de Commanderie de Mazeyres et ensuite, justement, dégustation à la maison et petit historique des vins de garage . Dégustation de Croix de Labrie 2001, Valandraud 2001,  Rol Valentin 1998 et surtout d’une formidable bouteille de Pingus 1998 qui n’a laissé aucun des ces professionnels indifférents.

Ce midi, grand repas avec beaucoup de négociants et de courtiers bordelais chez Bernard Magrez à Fombrauge. Quand je vous dis que la vie est difficile !

 

 Toujours des notes…. Petite compilation de celles qui sont déjà parues concernant mes vins et ceux dont je m’occupe

JANCIS ROBINSON

   

JLT 2006 Bordeaux Blanc 17 Drink 2008-11

Made by Murielle Thunevin with a Greek oenologist apparently.

  Quite exotic with strong grapefruit flavours. Fine and mineral – very good! Finer and more subtle than the Monbousquet Blanc tasted immediately before it that seemed a bit New World. More mineral nose than most wines in 2006. Long and fresh on the mid palate but not angular.

 

 

 

Clos Badon 2006 Saint-Émilion Grand Cru 17 Drink 2012-18

 Bright crimson with a pale rim. Bloody and rich and sumptuous but with very good freshness. Real lift and briskness. Slightly dry end with some ink though more energy than most. Lots of sweetness – with sandy tannins.

 

 

 

Ch La Dominique 2006 Saint-Émilion Grand Cru 15.5 Drink 2012-17

 Very dark brownish purple. Lifted nose – very appetising. Sweet, very slightly inky palate. Inky finish. Rather dried fruit in the middle – a lack of fruity flesh. Hole in the middle.

 

            Ch Valandraud 2006 Saint-Émilion Grand Cru 17 Drink 20

  Bright crimson. Thick and fresh and a bit angular and not really married – hollow and awkward. Needs a bit of weight and fruit expression in the middle. No kosher cuvée was made this year ‘because I still have four years’ stock to sell’, said Jean-Luc Thunevin. Kosher-keepers, haste ye.

 

Virginie de Valandraud 2006 Saint-Émilion 16.5 Drink 2012-18

 Dark crimson, round and sumptuous – difficult to believe this is a second wine. Very rich and round but with a tarry, rather Pavie note on the finish. Drying tannins. Very very good up to the finish. If you have guests who have no attention span – give them this – they won’t notice its delayed imperfections.

 

Ch La Commanderie de Mazeyres 2006 Pomerol 17 Drink 2012-20

  Black hearted with purple crimson rim. Very dark black fruit, intense but not yet fragrant. Dense, full and well balanced. Fine firm tannins. Tightly reined in at the moment. Wonderfully fresh right through to the end with plenty of ripe fruit on the mid palate. (JH)

  

Ch Closerie Mazeyres 2006 Pomerol 15 Drink 2012-18

  Strange soapy nose. Thick and sweet and not very refreshing. Dry tannins on the finish. Hard work!

 

 

JEAN MARC QUARIN

   

LA DOMINIQUE St-Emilion Grand Cru 15,5 - 15,75
Ce vin m'apparaît beaucoup mieux équilibré que par le passé. Jean-Luc Thunevin s'y est personnellement investi pour améliorer sa matière et son style.
En 2006, sa douceur générale, son moelleux, son aspect mûr le rapprochent plus d'un Pomerol que d'un Saint-Emilion. Très, très agréable à avaler, il s'achève sur des tannins distingués et aromatiques.

 

 VALANDRAUD St-Emilion Grand Cru 16,75
75% merlot, 15 % cabernet franc plus 10 % malbec et cabernet sauvignon. Sélection : 10000 bouteilles au lieu de 15000
Très beau rouge sombre, reflets noirs, un peu vive sur la frange. Nez fin, intense, fruité. Touches crémeuses et cacaotées. Très belle entrée en bouche, finement pulpeuse et le vin se développe savoureux, très fruité sur un toucher de bouche caressant et fondant. Velouté et dynamique, il occupe bien le milieu de bouche. Tannicité raffinée et pleine de douceur. Du beau travail nuancé. Un succès.

 

VIRGINIE de Valandraud St-Emilion Grand Cru Second vin 15,5
Beau rouge, vif. Bonne intensité. Nez fruité, mûr. Touches finement truffées. Bouche délicate, séveuse, aromatique, se développant sur un toucher fin. La corpulence est normale et la séduction forte.

  

FRANC MAILLET Cuvée Jean-Baptiste Pomerol 15
Très beau rouge sombre, pourpre, belle. Nez aromatique, fruité. Notes de zeste d'orange superposées à de la liqueur de prune. En bouche, le vin est un petit peu mou et je m'attendais à un peu plus d'éclat aromatique. La structure tannique est irréprochable et le corps finement moelleux. Longueur normale et très légèrement boisée comme de coutume à cet âge.

  

LA COMMANDERIE DE MAZEYRES Pomerol 14,75
Très beau rouge, pourpre, bonne intensité. Nez fruité, mûr, frais. Notes de cerise. Bouche caressante, se développant longiforme sur une corpulence normale et une tannicité veloutée et aromatique. Longueur normale. Bon vin.

  

PRIEURS DE LA COMMANDERIE Pomerol 14,75
Enfin, devrais-je dire. Pendant de nombreuses années ce vin m'a dérangé pour son boisé excessif et son manque se précision. Aujourd'hui il renaît sous la responsabilité de Jean-Luc Thunevin appelé à l'aide par Clément Fayat, propriétaire.
Très beau rouge, sombre, intense. Nez fruité, pur. Il sent la liqueur de fruit. Jolie bouche, savoureuse, pulpeuse, se développant sur une consistance normale et des tannins gras et veloutés. Finale à la tannicité parfaitement équilibrée. Du plaisir.

  

  

DECANTER

 

Château Valandraud 2006    4 stars

A different style to Valandraud this year. Minerally, upright, long and linear. Less density and concentration but still a good volume of pure, ripe fruit. Tannins firm and long. One for the cellar.
2016-25.

 Château Fleur Cardinale 2006    3 stars

Warm, ripe, modern style. Dark hue.
Spicy, jammy fruit. Plenty of flesh. Powerful tannic frame. 2013-20.
 

  Château La Dominique 2006   3 stars
Here's a change of style. Riper, fuller with smooth, velvety texture and tannins. Just misses that extra vigour and length on the finish.
2013-2025

 Domaine Fayat-Thunevin 2006  3 stars
Formerly Vieux Château Bourgneuf now a joint venture between Clément Fayat and Jean-Luc Thunevin. Very ripe raspberry compote aroma and flavour. Warm, rich and perhaps a little heavy. Tight tannic frame. 2011-18.

 Château La Commanderie de Mazeyres 2006    3 stars
A distinct change of style here. Dark hue.
Ripe to overripe with rich, jammy, mouth filling fruit and smooth texture. Broad and fleshy. 2011-2018

  Domaine des Sabines 2006  3 stars
First vintage of this new Thunevin venture. Ripe, rich and modern in style. Exotic notes. Layered fruit with a light tannic frame. 2010-14.

  Haut Carles 2006    4 stars

Lovely, intense fruit concentration. Tannins smooth and elegant. Ripe flavours but long clean finish. Modern but measured in style.
2010-18.

 Château Haut-Mazeris 2006  3 stars
Fine, clean, linear in style. Less intensity than 2005 but attractive fruit. Digest. 2010-16.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Vins de garage
commenter cet article

commentaires