Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 11:07

A peine parti dimanche que me voilà de retour ce jeudi matin à Saint Emilion.

La dégustation de 39 échantillons de Bordeaux 2006 proposée par un des grands importateurs japonais, Tokuoka, a été très bien organisée, très professionnelle, comme c’est souvent le cas au Japon. Le respect des produits et des gens sont une leçon pour nous . il m’est très agréable de travailler dans ce pays. C’était la première fois qu’un événement de cette importance était organisé, la plupart des japonais présents n’avaient jamais goûté des vins aussi jeunes, à l’exception, bien sûr des journalistes connus comme ceux de Vinothèque , Wine Art ou Yomiuri Shimbun. Nous avons eu droit à des salles pleines de sommeliers, de restaurateurs, de cavistes attentifs à nos commentaires,  ceux des représentants des négoce associés : le CVBG, Ginestet et moi avec la triple casquette de producteur, négociant et consultant.

En 2 jours, nous avons pu parler à plus de  300 personnes et faire goûter les vins dans de très bonnes conditions.

J’ai eu le plaisir de voir ou de revoir quelques de mes « fans » comme James Devereux et son collègue japonais du Conrad Hotel, qui sert avec plaisir Château La Dominique 1995, le manager du Xex de Tokyo où Présidial 2005  est servi au verre . J’y ai encore fait un repas de qualité accompagné des Blancs de Valandraud N°1  et N° 2 2003, Virginie 2002 et un repas au Wasabi d’Osaka où Mme Tarako nous a fait découvrir tout son talent dans ce petit restaurant de 3 m de large sur  8 de long ! Un endroit si petit et si grand par sa cuisine, et les vins servis dont Pavie 1990 !

Une conférence de presse avec 18 journalistes et medias et pour moi  des questions pertinentes d’un peu partout sur le classement de Saint Emilion qui a pris un sacré coup pour sa crédibilité. Et ces questions humoristiques concernant la facilité avec laquelle, mes collègues et moi , avons eu l’art de définir les derniers millésimes comme toujours bons… Heureusement que les vins présents étaient de qualité.

Pendant ce temps là à Bordeaux, Châteaux Beaumont et  Sociando Mallet 2006  étaient mis en marché. Je ne suis pas concerné par  Beaumont puisqu’il s’agit d’un tour de table de 8 négociants qui achètent toute la récolte (500 000 blles ?!) et que peu concerné par Sociando Mallet dont l’allocation minime est sans doute déjà prévendue. Il en est ainsi  à  Bordeaux : aucun négociant n’a jamais assez de ces bonnes marques à l’achat, qui sont toujours, quel que soit le millésime, des vins dont la commercialisation n’offre aucune difficulté.

Aujourd’hui, gros travail de mon côté avec les courtiers et mes collègues pour la distribution de Clément Pichon , Haut Carles et La Commanderie de Mazeyres.

Et quelques notes publiées pour Valandraud 2006

DECANTER

Château Valandraud 2006

A different style to Valandraud this year. Minerally, upright, long and linear. Less density and concentration but still a good volume of pure, ripe fruit. Tannins firm and long. One for the cellar. 2016-25.

 

 

JANCIS ROBINSON

Ch Valandraud 2006 Saint-Émilion Grand Cru 17 Drink 20
Bright crimson. Thick and fresh and a bit angular and not really married – hollow and awkward. Needs a bit of weight and fruit expression in the middle. No kosher cuvée was made this year ‘because I still have four years’ stock to sell’, said Jean-Luc Thunevin. Kosher-keepers, haste ye.
 
JEAN MARC QUARIN
VALANDRAUD St-Emilion Grand Cru 16,75
75% merlot, 15 % cabernet franc plus 10 % malbec et cabernet sauvignon. Sélection : 10000 bouteilles au lieu de 15000
Très beau rouge sombre, reflets noirs, un peu vive sur la frange. Nez fin, intense, fruité. Touches crémeuses et cacaotées. Très belle entrée en bouche, finement pulpeuse et le vin se développe savoureux, très fruité sur un toucher de bouche caressant et fondant. Velouté et dynamique, il occupe bien le milieu de bouche. Tannicité raffinée et pleine de douceur. Du beau travail nuancé. Un succès.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires