Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2007 2 20 /03 /mars /2007 16:49

Nous aurons cette année encore Vega Sicilia le lundi 2 avril matin, et pour les autres vins cultes, Pingus et les vins d’Armin Diehl, plus bien sûr tous les vins de nos amis.

Ce sera à priori la dernière année que les vins seront présentés rue Vergnaud, dans les chais historiques de Valandraud. L’année prochaine, dégustation d’un cercle plus restreint pour cause de place au Château La Dominique qui aura fini ses travaux, et également à Marojallia à Margaux. Je peux encore changer d'avis mais il est vrai qu’entre les problèmes de parking, de place et d’intendance, les 2 prochains lieux seront plus adaptés.

A part ça, hier rencontre avec l’équipe sympa des Repaires de Bacchus et de ChateauOnLine pour  parler du millésime 2006, un peu, et avoir le plaisir de parler avec le propriétaire du Château Bellegrave à Pomerol. Jean Marie Bouldy est l’un des plus discret et pourtant l’un des plus professionnels dans notre métier. Il était le responsable de Chateau Bel Air Ouÿ avant que je ne l’achète et le transforme en Valandraud, également responsable des  vignobles de Catherine Péré-Vergé, composés de  plusieurs propriétés dont les célèbres Château Le Gay et La Violette à Pomerol (qui sera d’après Jean Marie, l’un des tops de l’appellation en 2006).

On a parlé commerce, Jean Marie ayant depuis longtemps tissé des relations de confiance avec plus de 60 restaurants étoilés ou assimilés à Paris, et qui manque juste d’un coup de projecteur de la part de Robert Parker. Celui ci est d’ailleurs à Bordeaux où il goûte les millésimes 2004 (pour la 3° fois, et après mise en bouteille, sauf pour Valandraud qui ne sera mis en bouteille que ce mois-ci) et les millésime 2006 pour la première fois.

Comme tous les ans, j’attends qu’il dise de mes vins qu’ils sont les meilleurs qu’il ait jamais goûté et qu’il me mette la note de 100 points pour entrer dans la légende comme Pingus… ce qui n’a pas empêché Peter Sisseck de se casser le pied en tombant du haut d’une palette.

La note, ce n’est pas comme les gri-gri, ça ne protège pas de tout, seulement de la pauvreté..... et cela augmente l’estime de soi, moteur bien connu pour me faire avancer, mais c’est une autre histoire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires

Fauvel Pascal 23/03/2007 16:17