Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 11:40

Dicton de cow boys texan : mieux vaut faire  la poussière qu’être derrière  à la manger

 

 

De retour à New York pour l’événement du Cercle des Grands Vins de la Rive droite au très célèbre restaurant Chanterelle, organisé avec l’aide très efficace de la SOPEXA. Je dis très efficace, moi qui n’ait eu, en 20 ans,  que peu à remercier ce genre d’organisme censé nous aider !

Affluence et invités de qualité, tous très favorablement surpris par la qualité des vins 2006 présentés ce jour-là. Sur notre table : Commanderie de Mazeyres, Jean de Gué et Messile Aubert. Le plaisir de revoir des clients, amis, certains comme Serge Doré qui avait distribué  120 bouteilles de Valandraud 1992 à l’époque où personne de connaissait notre existence.

Et toujours Fronsac, avec Collin Ferenbach du Château La Vieille Cure qui m’a fait beaucoup rire avec une affiche qu’il a créé où je disais « Il faut savoir que c’est à Fronsac qu’il y a les meilleurs rapports qualité-prix de Bordeaux » . Les journalistes présents à l’événement, y compris le Wine Spectator, montrent l’intérêt de tels déplacements, coûteux en argent  et en fatigue (surtout comme ce coup-ci s’il neige au moment de reprendre  l’avion)

L’avion que nous avons prix, c’est cette compagnie qui fait uniquement Orly – New York en classe affaire. Prestation correcte, prix doux, mais je ne comprends pas pourquoi les sièges sont rabattables seulement à 140 ° ?

Repas dans des restaurants branchés comme le BLT  Steak House avec 2 distributeurs-amis de New York et Florence et Dominique Decoster du Château Fleur Cardinale, visite de cavistes également.

Samedi et Dimanche, travail d’assemblage avec le Docteur Alain Raynaud au Château de Carles, dont il est le nouveau consultant avec moi. Tout ici ayant été mis en œuvre pour faire le meilleur du meilleur sur les 20 hectares de la propriété, l’une des plus belle de Bordeaux. Egalement dégustation avec Guillaume Quéron des lots pas encore assemblés des propriétés dont il a la responsabilité.

Lundi, dégustation pour les assemblages définitifs de cette campagne primeur 2006, cet après midi à Bordeaux chez ChateauOnLine pour enregistrer mes commentaires sur Château La Dominique et Valandraud.  Les Vpcistes français se bougent…

Demain mardi, 1ère dégustation de l’UGC organisée pour le négoce bordelais  pour permettre de découvrir ces 2006.

Partager cet article
Repost0

commentaires