Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 15:40

Quelques nuits passées au Conrad Hotel de Tokyo, dernier hôtel-boutique en date, superbes chambres très spacieuses et des restaurants très fréquentés où tout est parfait : le luxe à la japonaise, attentif et professionnel avec, bien sûr, des sommeliers de talent, un service de vin à la bonne température dans des verres adaptés, et tout ça avec le sourire. Ce qu'il y a de bien en plus pour moi, c'est que les repas au Japon sont servis tôt (19 h) et finissent tôt (22h maxi) et ceci pour permettre à tout le monde de rentrer à la maison en métro (qui s'arrêtent à minuit, me semble-t-il).

Des taxis partout, avec un incroyable  respect du client (et souvent des gants blancs), qui permettent mieux de ne pas s'inquiéter du retour . Il faut préciser que là-bas, c'est tolérance zéro pour le conducteur, qui n'a pas le droit de boire une goutte d'alcool.

Le 5, à peine arrivés, réception organisée par notre plus important client japonais, Tokuoka (qui traduit mon blog en japonais), avec une vingtaine de journalistes à l'hôtel Okura. Dégustation de Présidial 2005, Blanc de Valandraud  N°2 2004,  Bel Air Ouÿ 2003,  Clos Badon 2003 et Valandraud 2003. Ensuite, à table Blanc de Valandraud N°1 2004, Bel Air Ouÿ 2002, Clos Badon 2000 et Valandraud 2000.

 

Et déjà quelques articles parus : Yomiuri sur internet et j'ai pu récupérer une très belle revue Créa

 

Le 6, très grand repas VIP au Xex Atayo Green Hills

 

 

 

 

 

 

Le 7, 2 wine seminars avec des sommeliers et des distributeurs : 2 fois 120 personnes au Pastral Hotel et départ vers Osaka et le Royal Hotel.

Repas au Chambord, tout autour de la truffe, en compagnie d'un de nos amis

Menu

  Amuse-Bouche « Truffe en Surprise »

 Galette de Langouste et Noix de Saint Jacques Marinées

 Oeuf poché continental

 Risotto à la Truffe

 Ragoût de truffes en cocotte

 Blanc de Turbot Enroulé de pommes gaufrettes et de truffe

 Granité de mimosa à la truffe

 Canard Challandais en croute au foie gras et à la truffe

 Fromage de France

 Pré dessert

 Fausse truffe de desserts

 Café et mignardises

 et une dégustation d'enfer : Latour 1970, Ausone 1970, Blanc de Valandraud N°1 2004, Axelle de Valandraud 2000, Interdit de Valandraud, Clos Badon Thunevin 2000, Bellevue de Tayac 2004, Griffe de Cap d'Or  2000, Bernat 2000, Haut Mazeris Canon Fronsac 2003, Haut Mazeris Fronsac 2003, La Dauphine 2001, Clos del Rey 2004, Yacochuya 2000, Tour de Mirambeau 2004

Le 8, au superbe Ritz Carlton d’Osaka: Wine seminar avec 130 sommeliers et distributeurs, suivi d’un repas de gala au restaurant français La Baie, où nous avons fait là aussi un repas de grande qualité, et avec cette histoire racontée par une dame charmante qui nous a dit avoir vu à la télévision japonaise un sujet où il était dit que Virginie de  Valandraud était le vin qu’il fallait avoir bu au moins une fois dans sa vie. Vive le Japon !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires