Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 09:52

Encore parmi les dégustations des vins bus dimanche à table

Château de Marsannay, Champs Perdrix 2002 : vin à notre goût, Chardonnay mûr, opulent, c’était parfait avec des petites crevettes achetées vivantes et juste cuites à l’huile d’olive d’Italie (nous avons 2 fournisseurs qui nous gâtent !), à suivre une grande bouteille de Porte du Ciel 2001 qui valait bien une note de 95/98, ce qui n’est pas trop pour un Côteaux du Languedoc, si on le comparait à quelques grands vins de Châteauneuf, d’Espagne ou même de Californie. Quand cette région sera-t-elle considérée comme elle le mérite par les médias, les commerçants et les clients ?

 

 

Dégustés hier midi et soir : Pavie 2003, Chassagne Montrachet Vieilles Vignes de chez Amiot, Flor de Pingus 2003, Egregore de Mr Bernard Magrez 2003 et un Médoc inconnu.

 

 

Malgré le temps printanier, Saint Emilion est en train de prendre ses quartiers d’hiver. Presque tous les commerces sont fermés et certains sont en gros travaux de rénovation (Hostellerie de Plaisance), d’autres changent de propriétaire et de style (Clos du Roy) :c’est pourquoi hier nous avons eu l’idée de manger au 2ème restaurant routier (après La Puce aux Bigaroux) à Saint Pey d’Armens : menu à 11.50 euro avec une cuisine plus que correcte ! (le restaurant était plein)

Au bureau, rachat de quelques 2005 primeurs, les prix n’ont pas l’air de se calmer. Ce millésime, en attendant les renotations de Mr Parker, fait toujours preuve d’un indice de confiance élevé de la part de toute la profession.

Catherine Manuaud est en déplacement en  Belgique et au Luxembourg, Xavier Serin prépare son voyage aux USA en fin de semaine, et nous serons bientôt en Autriche, puis à Singapour et au Japon.

 La nouvelle année commence bien, les commandes de vins après les fêtes garnissent notre plan de travail. 

Notre objectif : faire entre 13 et 15 millions d’euro cette année, soit plus de1 200 000 bouteilles.

Partager cet article
Repost0

commentaires