Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jean Luc Thunevin

  • : Jean-Luc Thunevin
  • : Bienvenue sur le Blog de Jean-Luc Thunevin, propriétaire de Château Valandraud.
  • Contact

  • Blog de Jean Luc Thunevin

Recherche

Articles Récents

18 octobre 2006 3 18 /10 /octobre /2006 09:41

Bon, j’ai vu ce film au titre un peu bizarre « Saint Emilion, qui l’eut cru ? ». J’espère que France 5 va repasser ce film (ou qu’un ami l’a enregistré) , car quand on est concerné, il faut se revoir plusieurs fois pour voir si l’on a pas dit trop de bêtises, et ceci pour pouvoir faire mieux la prochaine fois.

Film très facile à regarder, pas mal de belles photos de Saint Emilion (lieu quand même très photogénique) et les 4 portraits me paraissent honnêtes. En tout cas rien de ce que nous disons, Murielle et moi n’a été présenté hors de son contexte, et je pense même que les conneries que je dis habituellement ont été écartées pour éviter toute polémique inutile avec mes collègues, le tour de force étant que je ne crois pas avoir entendu parler de Parker dans ce film…

J’ai également regardé une partie des 10 h du DVD version longue de Mondovino, qui est plus  équitable, mois dogmatique, plus démocratique  dans la mesure où Jonathan Nossiter n’hésite pas à poser des questions qui embarrassent les vedettes du film projeté sur grand écran. C’est long, bien sûr. On n’est pas obligés de tout regarder, mais même ceux qui n’ont pas aimé le film peuvent regarder cette version longue.

Et à quand un « Sideways » à la française, qui ferait l’apologie du Cabernet Franc ou du Carignan … L’un des rares château bordelais à glisser ses bouteilles dans des films récents est Angélus.  Les champenois, eux, ont compris depuis longtemps comment communiquer et utiliser ce média.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Guillaume 20/10/2006 23:01

Si personne dans ton entourage n'a enregistré l'emission saches que j'en ai une copie (VHS).
 

bergalaf 19/10/2006 13:13

Toujours dans "la fleur du mal", une lamproie à la bordelaise est accompagnée d'un Haut Brion blanc, accord que j'ai jugé un peu surprenant. A moins qu'il ne s'agisse d'une métaphore du film, qui raconte une histoire d'alliance contre nature !

Ludovic 18/10/2006 16:02

Dans le film Angel-A de Luc Besson, l'humoriste Jamel Debbouze déguste un verre de vin rouge et le recrache de surprise lorsqu'il apprend qu'il s'agit d'un Cheval Blanc (d'un grand millésime, mais je ne sais plus lequel...). Une belle publicité pour la propriété !

Didier Hays 18/10/2006 11:30

Je crois me souvenir que dans le film de Claude Chabrol : "la Fleur du mal" le chateau Pontet Canet sert de lieu au tournage et on voit très bien la chaîne d\\\'etiquettage des bouteilles.  Maintenant le film ne parle pas de vin; et je suis comme vous je trouve vraiement dommage qu\\\'aucun réalisateur n\\\'ait eu l\\\'idee de traiter le sujet. Esperons qu\\\'après Mondovino et sideways certains d\\\'entre eux seront mener a bien de tel projet.