Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 octobre 2006 2 10 /10 /octobre /2006 13:38

Hier donc, j’ai goûté l’évolution des  lots 2006 au Château La Dominique, où déjà, il y a plus de grand vin qu’en 2005 et 2004 et peut-être, de l’avis des responsables sur place, d’un niveau jamais atteint ici : puissance et douceur légendaire de ce cru très, voire même plus, typé que la plupart des grands Pomerol, à cause de son terroir et de son encépagement particulièrement riche en merlot (+ de 85 %), étonnant quand on sait que son voisin Cheval Blanc, lui, excelle avec ses cabernets francs …

Le soir, dégustation de plus de 20 échantillons de chez nous avec un lot globalement de bon niveau, style bon millésime, et déjà 3 lots au dessus de la mêlée :

1/ Pour la première fois les vieux merlots de Prieuré  Lescours

2/ Laroque, qui est notre parcelle achetée le plus cher,  qui est la plus difficile à comprendre et qui donne un grand vin une fois sur 3 … Parcelle capricieuse, de très grand terroir mais à l’équilibre instable.

3/ Notre côte nord de Bel Air qui fait du Valandraud depuis 2000.

 

 

Ensuite, dégustation des lots de Commanderie de Mazeyres avec un lot de très haut niveau, jamais vu sur la propriété et un très bon niveau là aussi jamais atteint à La Commanderie de Mazeyres.

Notre dernière dégustation a porté sur un lot de Pomerol et Lalande de Pomerol supervisé pour l’instant par mon négoce, et dont un lot était énorme jeudi dernier et qui avait perdu un peu de sa superbe hier lundi, ce qui nous a fait tous penser que ce millésime est compliqué et qu’il faut là être très très attentif durant les macérations et vinifications, sans doute encore plus que d’habitude. Cette année, le chai sera  aussi prépondérant que le vignoble dans la réussite des crus.

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Primeur
commenter cet article

commentaires