Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 09:40

J’ai rarement vu quelqu’un boire seul une bouteille à 200 euros, c’est peut être  comme les éléphants dans les arbres… Jamais vu, c’est donc la preuve qu’ils sont bien cachés (c’est ce qu’on raconte aux enfants).

 Blague à part, j’ai parfois l’impression que ce qui est beau et bon se doit d’être gratuit, l’argent étant évidemment sale et mauvais dans notre pays !

Aux USA, les sommeliers,  serveurs, cuisiniers qui travaillent à fond la caisse sont souvent très bien payés (salaire + pourboire). J’ai remarqué que très peu de travailleurs et travailleuses américains demandaient la « carte grise » pour exercer leur métier en France.

 Est ce que tout est parfait en ce bas monde ? Non, bien sûr.

Après avoir été bûcheron et employé de banque, est ce que je regrette d’avoir créé ma petite entreprise avec 30 salariés ?

Est ce que je regrette que ma femme ne travaille plus comme aide-soignante à l’hôpital de Libourne ou à la Maison de Retraite de Montpon  mais avec ma fille et moi?

Ne suis-je pas heureux de vendre cher mes bouteilles pour mieux vivre et créer des richesses qui sont réinvesties illico ici-même et dans le Roussillon ? Car je n’ai toujours pas de compte en Suisse.

M’est il impossible d’apprécier la poésie, la beauté des paysages, le lever du jour ce matin en promenant Max et cette vue sur la vallée avec cette brume sur la Dordogne qui rend ce beau paysage de Saint Emilion romantique en diable ?  Bien sûr car je ne pense qu’à mes sous, pour être encore plus riche et égoïste, et évidemment me lamenter  sur le sort de ces pauvres clients qui ne pourront pas boire de Pétrus ou de Romanée Conti.

Caricature… Vous avez dit caricature ?

Juger est un métier pour certain, un travers pour d’autres.

Hier soir, invitation du Château Guiraud pour présenter au négoce et  aux courtiers dits de place les nouveaux propriétaires réunis autour du fonds d’investissement FFP (famille Peugeot) : Neipperg Invest , Bernard (Domaine de Chevalier) et également le gérant Xavier Planty .

Très belle soirée avec une ambiance très chic et décontractée grâce au beau temps réinstallé (je l’espère) sur Bordeaux jusqu’aux vendanges, grâce aussi aux vacances que la plupart de ces invités ont passées dans de bonnes conditions après cette incroyable campagne primeur 2005, et grâce surtout à la gentillesse de nos hôtes. Murielle et moi étions très particulièrement à notre aise, les fabricants d’auto étant quand même assez proches des garagistes !

Le beau château Guiraud, 1er cru classé 1855 de 128 hectares, est l’un des 5 grands vins du Sauternais, et ce soir là tout le monde a apprécié la dizaine de millésimes offerts pour cette occasion, avec pour moi un remarquable 2001.

Ce genre de manifestation permet aussi de rencontrer nos amis dans ce métier qui est quand même plutôt convivial (Sauternes aidant…)

Partager cet article

Repost 0
Published by Thunevin - dans Divers
commenter cet article

commentaires