Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 14:46

Vendredi, à l’inauguration du Comptoir de Saint Genès de Castillon, beaucoup, beaucoup de monde, tellement de monde qu’avec le photographe Jon Wyand et Murielle, en attendant que cela se calme, nous sommes partis à Montagne (Saint Emilion) manger au restaurant les Maronniers où l’entrecôte vaut le détour et où la carte des vins propose une jolie sélection de vins à prix normaux, avec en plus une belle terrasse et un service attentionné et sympa ; Que demander de plus ?

De retour au Comptoir de Saint Genès après le repas, il y avait toujours autant de monde, mais où les invités encore présents avaient un peu moins faim et un peu moins soif. L’occasion de voir ou revoir plein  de copains viticulteurs, dans le monde du vin de plus ou moins près et de faire même la connaissance du sponsor anglais de cet ensemble malin de Genès, le célèbre Tony Laithwaite que je n’avais encore jamais rencontré, et qui pourtant achète  entre autre, notre cuvée Hugo du Domaine Calvet-Thunevin 2003.

 



 

Samedi, grand mariage à Fronsac, là aussi, l’occasion de voir et revoir connaissances, copains et amis. Beaucoup de monde, habillé très chic et ambiance, grâce aux jeunes amis des mariés, avec un repas incroyable de qualité si l’on pense qu’il était fait pour près de 400 personnes. Les vins de qualité dont notre Calvet-Thunevin Maury 2004 qui était en harmonie parfaite sur le dessert élaboré pour l’occasion par Monsieur Alain Dutournier, célèbre pour son restaurant parisien Le Carré Feuillant, qui offre avec ses 2 étoiles qui en valent bien 3, un des meilleurs rapport qualité-prix de France (déjeuner à 58 euros – 85 avec les vins !)

 

Dimanche, la jurade de Saint Emilion avec du beau linge : des ministres, des députés, des sénateurs et même le président du Sénat (2ème personnage de l’état français). Avec d’autres pointures dont un acteur de Hong Kong et l’habituelle ambiance de fête  avec, cette année, un millésime porteur des plus grands sourires qu’il m’ait été donné de voir chez mes collègues viticulteurs.

A la maison, grande et sérieuse dégustation de nos blancs et tour des vignes avec 2 amis présents au mariage de Fronsac. Ce qu’il y a de bien avec le vin, c’est que ce n’est jamais fini, la dégustation oblige a encore travailler,  à évoluer : jamais content, ce devrait le nom d’un de nos vins !

On a bu raisonnable tout le week  end, plutôt écolo avec quelques déceptions en prime

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

laurentg 16/09/2009 17:08

Tiens, dans une longue série de vins Lundi dernier :Bodice Villemade 2007 simple et correctIdem pour Coteaux Champenois de Léclapart Trépail rouge V06Bon Morgon Lapierre 2003 (ni filtré ni soufré)Petit (mais net) Diablesse 2007 (préféré de loin le 2004)Bon Jadis 2005 (aux tannins durs toutefois) et bon Chinon Lenoir 96 (un poil rustique).Sublime Pialade 2005, aérien, tourbillonnant : mais c'est une autre histoire).Et un Gilette 78 qui fut aimé ou honni.

laurentg 16/09/2009 16:55

Marrant, cette réserve ...Il est vrai que les entreprises de haute technologies communiquent plus sur leurs succès que sur leur échecs ...Question de culture.Cela leur joue des tours parfois (cf France Telecom). 

Jean Luc Thunevin 16/09/2009 16:45

Non, quand c'est pas bon, je dis mais je ne cite pas les noms... Il faut venir la prochaine fois

laurentg 16/09/2009 14:20

Quelques précisions sur ces pistes "écolo" ?