Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 10:02

Explication sur mes billets « Bon sens, suite », « Bon sens ? » et « Père pardonne leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » 

Je ne suis  plus un perdreau de l’année, mais je reste toujours un peu révolté, pas blasé. Je me sens obligé de faire part de mes colères et de mes angoisses, ce qui est fort bon pour ma santé plutôt que de garder ça pour moi,  et grâce à ce blog je peux faire partager la peine ressentie par mes amis alors qu’ils perdent confiance dans le système et que leur patience s’émousse à attendre la reconnaissance qu’ils pensent mériter pour leur vin !

Je ne suis concerné par ces billets que par rapport à mes amis du Roussillon et par le parti pris que je sens poindre dans quelques médias français à propos du Bordelais,  qui font de l’anti Parker, de  l’anti Bettane, de l’anti Burtschy, un peu à la manière « c’était mieux avant » (avant quoi ?) et se mettent à défendre des vins qui, s’ils étaient goûté à l’aveugle (et c’est déjà arrivé, me semble-t-il) seraient totalement rejetés .

Ils restent quand même à défendre ces vins car, et ça je l’admets facilement, ils sont sous le charmes et l’émotion des propos et du charisme des propriétaires. Mais il faudrait écrire dans ce cas : j’aime ce propriétaire, j’aime son discours, j’aime son influence sur l’évolution bio des vignerons, j’aime quand il fait des miracles sur la maturité de ses raisins 1 mois avant ses voisins, j’aime quand ses vignes mourantes rendent leur dernier souffle pour réaliser  une œuvre posthume…. mais de grâce, faut-il raisonner faux en matière de vin pour justifier des emportements amoureux ?

Faut-il tout sacrifier à la poésie pour crucifier les vins trop sexy, trop pute, qui plaisent, parkerisés, sous prétexte du vouloir être différent ? Sauf bien sûr que je suis un peu, beaucoup, idiot, aveugle et sourd.

Ce que je vois poindre aujourd’hui est vrai, ce sont de vrais sentiments, de vrais points de vue, de vrais avis réfléchis, de vraies déclarations d’amour, une vraie révolution qui, peut-être, succèdera à celle des vins modernes initiée par Emile Peynaud, Michel Rolland, avec l’appui des médias, Luxey, Parker, la RVF de l’époque Bettane.

Un retour de balancier ?

Un juste retour vers un goût civilisé, intellectualisé ?

Vrai changement, comme pour la nourriture ou il faut aujourd’hui moins de gras, moins de sucre et plus d’aspartame, voire de glutamate ?

Vieillir longtemps, maigre et en tirant la tronche ou vivre comme un patachon, gros et heureux, est-ce un choix ? Sans doute la vérité est au milieu.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Luc Thunevin - dans C'est dans l'air...
commenter cet article

commentaires

MP Guschlbauer 04/09/2009 12:02

La Vérité,  ou la presque vérité,  est certainement entre les deux ...Continuez, c'est très iintéressant...MPG

laurentg 04/09/2009 11:48

Bordeaux, la peur du coup de chaud : http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/09/03/bordeaux-la-peur-du-coup-de-chaud_1235305_3244.html